SharePoint
Aide
 

Petits réacteurs modulaires

L’IRSN participe à l’examen préliminaire des options de sûreté du concept français Nuward.

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​​​

L’IRSN participe actuellement à l’examen préliminaire des options de sûreté du projet NUWARD™ par les autorités de sûreté française (ASN), finlandaise (STUK) et tchèque (SUJB) avec l’appui de leurs organismes techniques de sûreté (TSO) respectifs dont l’IRSN pour la France.

Le projet NUWARD™ est un concept d’unité de production d’électricité, porté par EDF, constitué de deux réacteurs nucléaires à eau sous pression de 170 MWe chacun. Du point de vue de la sûreté, ce concept présente des caractéristiques communes à d’autres concepts de SMR en développement à l’étranger, notamment sa faible puissance, sa compacité et la mise en œuvre de dispositions de sûreté passives. Pour l’IRSN, les SMR doivent répondre à des exigences de sûreté au moins équivalentes à celles retenues pour les réacteurs de troisième génération, leur faible puissance et les caractéristiques de sûreté inhérentes mises en avant par leurs concepteurs devant bénéficier à la sûreté.

Les experts de l’IRSN contribuent depuis près d’une dizaine d’années à la réflexion sur les exigences et démarches de sûreté pour ces nouveaux concepts au travers notamment de son implication dans différents travaux de l’AIEA et du SMR Regulators’ Forum​1 .

L’IRSN participe également à plusieurs projets européens qui visent à l’acquisition de connaissances sur ces nouveaux concepts, aussi bien en support à la démonstration de sûreté que sur la validation des outils de simulation, pour des réacteurs à eau sous pression mais également pour d’autres types de réacteurs, par exemple les réacteurs à haute température dédiés à la cogénération. 
L’évaluation des performances des systèmes de sûreté passifs étant un élément central de la démonstration de sureté des SMR, une très bonne compréhension des phénomènes physiques permettant leur activation, leur fonctionnement et ceux pouvant les empêcher est nécessaire. C’est en support à cette problématique que l’IRSN envisage le développement d’une plateforme expérimentale de recherche spécifique (PAssive Systems Thermalhydraulic Investigations for Safety). Cette nouvelle installation expérimentale apportera des connaissances notamment sur le fonctionnement d’une chaîne de refroidissement passive du cœur ainsi que sur le refroidissement passif d’une enceinte métallique immergée dans l’eau.

​1  Le SMR Regulators’ forum rassemble les autorités de sûreté de la France, des Etats-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de Finlande, du Japon, de la Corée du Sud, de la Chine, de la Russie, de la République Tchèque et de l’Afrique du sud

Pour en savoir plus : La sûreté des réacteurs modulaires de faible puissance 

​​