SharePoint
Aide
 

Expertise pluraliste

Journée d’échanges sur les effets biologiques et sanitaires du tritium du 8 juillet 2021

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​L'IRSN a publié en mai 2021 le rapport « Actualisation des connaissances sur les effets biologiques du tritium » qui fait le point sur 10 ans de recherches expérimentales menées par l'IRSN en radiotoxicologie humaine et environnementale du tritium en collaboration avec le Canadian Nuclear Laboratories (CNL). 


Le 8 juillet, l'IRSN a proposé une journée d'échanges autour de ce rapport.
Les experts de l'IRSN, de l'ASN, du CEA, du CNL, de SEPIA-Santé et les associations, en particulier l'ACRO et l'ANCCLI, ont eu la parole et ont abordé​ les enjeux actuels liés à la présence de tritium dans l'environnement et ses effets sur la santé.

​​

Session du​​ matin ​Ouverture
J.-C. NIEL, Directeur Général de l’IRSN


Animation 
J.-C. GARIEL et A. LEBEAU-LIVE (IRSN)

​Les rejets de tritium des INB : encadrement règlementaire, enjeux et perspectives 10 ans après la parution du livre blanc ​
C. QUINTIN (ASN)


Accéder à la présentation de C. Quintin, inspecteur en chef à l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN)​

Temps d’échanges

Les niveaux de tritium dans l’environnement 
M. GLEIZES​ (IRSN)


Accéder à la présentation de Marc Gleizes, adjoint au directeur de l’Environnement au sein du pôle Santé-Environnement ​

Temps d’échanges

​La parole aux associations



Les questions de la société sur les effets sanitaires du tritium 
C. SAUT (ANCCLI et SEIVA )  

Accéder à la présentation de C. Saut, chargée de mission à l’ANCCLI et à la SEIVA.

Celle-ci aborde : 
  • les recommandations de l’ANCCLI et le recueil des questions sur le tritium, suite à un livre – "tritium, actualité d'aujourd'hui et de demain" et une fiche informative ;
  • l'eau potable et la Loire ;
  • le rejet dans le Pacifique à Fukushima ;
  • Les questions recueillies auprès d'habitants, étudiant, pêcheur, en juin 2021 
  • Et pour conclure : une seule question sous-tend toutes les autres : est-ce dangereux ? 

Le point de vue de l’ACRO 
P. BARBEY (ACRO) 

Accéder à la présentation


Les rejets massifs de Tritium dans l’environnement soulèvent des interrogations de longue date. De fait, la question des transferts vers le vivant demeure ouverte lorsqu’il s’agit de l’organification de cette substance et de son impact sanitaire. De même les effets biologiques et les paramètres retenus pour la radioprotection sous-estiment le risque radio-induit dû au Tritium.
Enfin, si la recherche d’un impact sanitaire est utile, il ne peut être le seul déterminant pour gérer les rejets radioactifs au regard du droit de tout citoyen à un environnement propre.


Temps d’échanges

Les principaux résultats du rapport IRSN sur la toxicologie du tritium

​ ​
Vue générale sur le rapport 
D. LAURIER (IRSN) 

Accéder à la présentation de Dominique Laurier, Chef du Service de recherche sur les effets biologiques et sanitaires des rayonnements ionisants. 

Celle-ci introduit le contexte, les objectifs et les protocoles mis en œuvre dans les expérimentations réalisées en collaboration entre l’IRSN et CNL sur les effets biologiques du tritium.

La biocinétique du tritium 
F. PAQUET (IRSN) 

Accéder à la présentation de François Paquet, Chef du service de recherche sur les transferts et les effets des radionucléides sur les écosystèmes


Celle-ci fait un point sur les expérimentations menées par l’IRSN ayant permis de produire de nouvelles données sur les biocinétiques du tritium, administré de façon chronique à trois espèces animales. Les données obtenues confirment globalement celles de la littérature pour l’eau tritiée. Un cas particulier semble devoir être pris en compte pour le tritium administré sous forme d’acides aminés à des rongeurs. 

Les dommages à l’ ADN et les effets cytogénétiques du tritium 
L. ROY (IRSN)

Accéder à la présentation de Laurence Roy adjointe au chef du service de recherche sur les effets biologiques et sanitaires des rayonnements ionisants.​
​​

Celle-ci expose les résultats des mesures des dommages à l’ADN potentiellement induits par une exposition chronique au tritium. Trois niveaux de réponse ont été étudiés : les dommages initiaux au niveau de l’ADN, l’impact sur les systèmes de réparation des lésions de l’ADN et les aberrations chromosomiques résultantes.

Temps d’échanges

Session de l'après-midi    ​Les principaux résultats du rapport IRSN sur la toxicologie du tritium (suite)


La toxicité tissulaire du tritium 
D. KLOKOV (IRSN)

Accéder à la présentation de D. Klokov, chef du laboratoire de Radiotoxicologie et radiobiologie expérimentale.

Celle-ci résume les résultats de plusieurs années d'une recherche collaborative IRSN-CNL qui a examiné les effets de l'exposition au tritium sur de multiples paramètres biologiques dans les tissus de souris (modèle pertinent pour l'homme) et de poissons (modèle écotoxicologique).

Les effets du tritium sur le développement embryonnaire 
C. ADAM-GUILLERMIN  (IRSN)

Accéder à la présentation de Christelle Adam-Guillermin, titulaire d’une thèse en Ecotoxicologie, chercheure senior au Laboratoire de micro-irradiation, de métrologie et de dosimétrie neutron.​

Celle-ci résume les principaux résultats acquis lors de l’étude des effets du tritium (eau tritiée) sur le développement précoce d’œufs de poissons zèbres, depuis une échelle moléculaire jusqu’à une échelle fonctionnelle (analyse du développement et du comportement).  

L’efficacité biologique du tritium 
F. PAQUET (IRSN)

Accéder à la présentation de F. Paquet, Chef du service de recherche sur les transferts et les effets des radionucléides sur les écosystèmes (PSE-ENV/SRTE)​

Les expérimentations menées par l’IRSN ont permis de produire de nouvelles données sur l’efficacité biologique relative (EBR) du tritium sous forme organique. L’EBR du tritium organique semble être supérieure à 1. Ces résultats questionnent sur l’opportunité d’un facteur de pondération unique pour le calcul des doses liées au tritium et aux émetteurs beta en général. En l’attente d’une révision du système, l’IRSN estime que l’usage d’une EBR de 2 peut être considéré pour les évaluations de risque individuel lié au tritium, ou pour des études de sensibilité de ce paramètre dans les études d’impact. 

 
Temps d’échanges

Autres recherches sur les effets du tritium  ​

Tritium et cancer, résultats des expérimentations menées par les Canadian Nuclear Laboratories 
M.-C. GREGOIRE (CNL)  


Accéder à la présentation de M.-C. Grégoire, Directeur de “ Isotopes, Radiobiology et Environment – CNL Science and Technology Mission”, sur les expériences et les résultats d’études des effets à long-terme d’une exposition in vivo au tritium. 

Les Laboratoires Nucléaires Canadiens possèdent une large installation de recherche en biologie (IRB) qui joue un rôle majeur dans la mise à l’épreuve et l’amélioration des normes de radioprotection et de protection des travailleurs de l’industrie nucléaire, et dans la recherche sur les rayonnements à faible dose. 

Temps d’échanges

Les aspects toxicologiques : les enseignements du projet TRANSAT 
V. MALARD (CEA) ​

Temps d’échanges

Epidémiologie des effets sanitaires du ​tritium : état de l’art et étude chez les travailleurs du CEA 
D. LAURIER (IRSN), F. PIC (CEA) et C. SEGALA (SEPIA-SANTE) 
​​


Temps d’échanges