SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l'IRSN sur l’analyse EDF du transitoire survenu le 3 juin 2012 sur le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Cruas, ayant soumis la ligne d’expansion du pressuriseur à une température différentielle supérieure à la valeur autorisée
Date de publication :21/01/2013

Le 3 juin 2012, sur le réacteur n°4 de la centrale de Cruas, une erreur de réglage sur une vanne du circuit de contrôle volumétrique et chimique provoque une fuite d’eau du circuit primaire supérieure à ce qui est autorisé par les spécifications techniques d’exploitation. L’exploitant replie alors le réacteur en refroidissant sa température, selon les procédures de conduite prévues à cet effet. Lors du refroidissement du réacteur, l’absence de refroidissement d’un échangeur a entraîné une surpression et des températures excessives dans certains circuits, provoquant l’ouverture de soupapes et in fine le déversement de 140 m3 d’eau dans l’enceinte, ainsi que des phénomènes de stratification de température dans certaines zones du circuit primaire.
A la demande de l’ASN, l’IRSN a examiné les conséquences de cet incident sur la tenue mécanique des zones affectées, ainsi que les contrôles et réparations réalisés par EDF pour remettre l’installation en conformité.

 

À l’issue de son examen, l’IRSN estime acceptables les dispositions prises par l’exploitant mais recommande néanmoins un contrôle exhaustif des matériels susceptibles d’avoir été affectés par l’eau déversée à l’intérieur du bâtiment réacteur.

En direct sur twitter
16/07/2018 - 17:47 @IRSNFrance RT @stef92320: Important update about the PhD thesis offer "Probabilistic fault displacement hazard", at Uni. Chieti (Italy), in cooperatio…
16/07/2018 - 16:09 @IRSNFrance Les derniers avis de @IRSNFrance pour @ASN sont ici : https://t.co/D5LNGyoZFV
16/07/2018 - 15:49 @suretenucleaire Les derniers avis de @IRSNFrance pour @ASN sont ici : https://t.co/RtbusxMzvf
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances