SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l’IRSN sur l’étude probabiliste « long terme » des situations de vents extrêmes pour le réacteur EPR de Flamanville dans le cadre de l'instruction anticipée en vue de sa mise en service
Date de publication :21/10/2014

Le 17 décembre 2012, en réponse à une demande de l’ASN  et dans le cadre de l’instruction préalable en vue de la demande de mise en service du réacteur EPR de Flamanville, l’IRSN a transmis son avis sur l’étude probabiliste réalisée par EDF pour les situations de vents extrêmes conduisant à une perte totale « long terme » des alimentations électriques externes et de la station de pompage.


L’IRSN estime que les résultats de l’étude probabiliste réalisée par EDF devront être confortés à la lumière de justifications complémentaires compte tenu des réserves formulées sur certaines hypothèses et données de l’étude. Ces résultats mettent toutefois en évidence la difficulté à gérer, simultanément, côté cœur du réacteur et côté piscine, une perte de la source froide ou des alimentations électriques externes de longue durée.


Par ailleurs,  l’IRSN estime que l’objectif « d’élimination pratique » des situations conduisant au découvrement des assemblages entreposés en piscine n’est à ce stade pas atteint.

 

En direct sur twitter
20/07/2018 - 14:00 @suretenucleaire #Lectures d'été. Nouveau numéro d'Aktis, la lettre scientifique de l'IRSN => https://t.co/0IPxdEEOVj https://t.co/YaPQs6HzEn
20/07/2018 - 11:00 @radioprotection #Découverte #Expertise : L'organisation de la surveillance de la radioactivité de l'environnement en France… https://t.co/DQDOAYTChh
19/07/2018 - 17:47 @IRSNFrance @ASN @EDFNogent .@TristanKamin suite à votre question : c’est le poste d’alimentation de la centrale, en amont des… https://t.co/RVkxzx5zHG
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances