SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l'IRSN sur le dispositif d’appoint en eau borée au circuit primaire ouvert en situation de perte totale des alimentations électriques (situation H3.2) – Palier CP0
Date de publication :16/09/2013
L’IRSN a évalué la solution retenue par EDF pour répondre à la prescription émise par l’ASN suite à l’accident de Fukushima, demandant aux exploitants du palier CP0 (Bugey et Fessenheim) de mettre en place un dispositif permettant d’injecter de l’eau borée dans le réacteur dans les situations de perte totale des alimentations électriques du site (situation H3), lorsque le circuit primaire est ouvert (situation dénommée H3.2), pour compenser l’évaporation induite par la puissance résiduelle du combustible en cuve.

La modification déclarée par EDF consiste à installer sur chaque tranche une pompe, dite « H3.2 », aspirant l’eau borée de la bâche d’eau de refroidissement des piscines (PTR) via le circuit d’aspersion de l’enceinte (EAS), et la refoulant dans le circuit primaire par les lignes basse pression du circuit d’injection de sécurité (RIS-BP).

L’IRSN a considéré que la solution proposée par EDF était satisfaisante, mais qu’EDF devait réaliser des essais complémentaires de requalification du dispositif et prendre en compte certaines évolutions des règles de conduite pour améliorer la gestion des situations nécessitant le recours à la pompe H3.2.
En direct sur twitter
23/01/2019 - 14:00 @suretenucleaire ICNC 2019 : vous voulez présenter vos travaux lors du prochain congrès international des professionnels de la… https://t.co/yVGHCWPx8d
23/01/2019 - 11:45 @IRSNFrance RT @suretenucleaire: Réunion publique ce soir à 18h30 à Bordeaux organisée par la Commission locale d'information nucléaire du Blayais dans…
23/01/2019 - 11:30 @suretenucleaire Réunion publique ce soir à 18h30 à Bordeaux organisée par la Commission locale d'information nucléaire du Blayais d… https://t.co/XDjlmUVfHo
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances