SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Examen des études probabilistes de sûreté de niveaux 1 (EPS1) et 2 (EPS2) des réacteurs du palier N4 en vue de leur deuxième réexamen de sûreté (VD2 N4)
Date de publication :29/11/2018

Les études probabilistes de sûreté (EPS) contribuent à évaluer le niveau de sûreté des réacteurs nucléaires et permettent d’identifier d’éventuelles nécessités d’amélioration de leurs dispositions de conception ou d’exploitation.

 

Dans le cadre du réexamen de sûreté associé aux deuxièmes visites décennales (VD2) des réacteurs de 1450 MWe du palier N4 (réexamen VD2 N4), l’Autorité de sûreté nucléaire a sollicité l’avis de l'IRSN sur les EPS afférentes, réalisées par EDF.

 

De l’expertise de ce dossier, l'IRSN estime que les études probabilistes de sûreté réalisées par EDF pour le réexamen de sûreté VD2 N4 répondent aux attendus définis lors des orientations de ce réexamen. En termes d’enseignements pour la sûreté, les résultats de ces études n’ont pas conduit EDF à proposer de modification supplémentaire de conception ou d’exploitation par rapport à celles qu’il avait d’ores et déjà décidé de mettre en oeuvre à l’occasion du réexamen VD2 N4.

 

À l’issue de son analyse, l’IRSN considère que des améliorations doivent être définies par EDF au titre, d’une part des études en support à l’EPS de niveau 2, d’autre part des résultats de l’EPS « incendie ». En outre, l’IRSN a mis en évidence des besoins d’évaluations et de justifications complémentaires de la part d’EDF pour conforter les résultats des EPS.

 

Ainsi, les compléments qu’EDF s’est engagé à apporter et ceux qui sont attendus au titre des recommandations figurant en annexe permettront de statuer sur les besoins d’améliorations pour le réexamen de sûreté VD2 N4 issus des études probabilistes de sûreté.


L’IRSN a enfin identifié au cours de l’instruction des besoins d’amélioration des différentes EPS réalisées par EDF, qui seront à traiter en vue des prochains réexamens de sûreté.