SharePoint
Aide
Vérifier la sûreté des colis de déchets

L’inhibition de la production d’hydrogène de radiolyse dans les enrobés bitumineux


Le bitume est utilisé dans le domaine nucléaire en France, pour le conditionnement des boues radioactives générées lors du retraitement des combustibles usés.

L’effet du rayonnement radioactif des déchets sur ce type de colis conduit à la radiolyse du bitume induisant une production d’hydrogène et un gonflement potentiel de l’enrobé par accumulation de gaz. Cela pose des problèmes de sûreté.

Les producteurs de déchets nucléaires ont remarqué que le comportement des colis de déchets bitumés varie selon le prétraitement des déchets, notamment la présence ou non d’hydroxosulfure de cobalt, dès lors considéré comme inhibiteur potentiel de la production d’hydrogène radiolytique. Afin de mettre en évidence les mécanismes réactionnels en jeu et leurs conséquences, l’IRSN a lancé deux thèses [1] sur ce sujet. Ces mécanismes ont permis de comprendre les conditions dans lesquelles l’hydroxosulfure de cobalt piége ou non l’hydrogène.


Note :
1- Voir thèses de Catherine Loussot et Caroline Pichon.