7.5

Tous égaux devant la radioactivité ?

Nous ne sommes PAS TOUS ÉGAUX face à la radioactivité et nous y sommes pourtant régulièrement exposés, notamment dans le milieu médical. Les différences génétiques, d’âge, de sexe, expliquent ces variations. Certains contextes, comme la grossesse d’une femme, peuvent obliger à prendre des précautions particulières.

Femmes enceintes

Les femmes peuvent être exposées aux radiations pour diverses raisons : travailleuses exposées, imagerie médicale (en particulier scanner) et des précautions doivent être prises. Des femmes enceintes peuvent aussi avoir un cancer et être soignées par radiothérapie. Dans ce cas un dilemme se pose alors aux médecins et à la famille, car il peut y avoir un risque pour l’enfant à naître.

femme enceinte
Sergejs Rahunoks/Fotolia

De 0 à 2 mois

Le développement de l’embryon est tel que les radiations ont un effet « tout ou rien »: l’embryon survit ou pas, mais il n’y a pas de risque de malformation.

Pendant la période fœtale (de 2 à 9 mois)

Le risque de malformation ou de handicap physique ou mental peut devenir réel en fonction de la dose reçue.

la grossesse

Ce tableau est celui qui sert aux radiothérapeutes pour décider avec les familles des choix à faire, lorsqu’une femme enceinte doit subir une radiothérapie.

Sexe et âge

Les organismes des hommes, des femmes, des enfants et des personnes âgées réagissent différemment face à la radioactivité.

famille
©Jack/Fotolia

Les organes

Certains organes sont beaucoup plus sensibles que d’autres (gonades, foie, thyroïde…).

agouti

Nous ne sommes pas tous égaux face à la radioactivité. Certaines personnes peuvent naturellement être plus sensibles. Les enfants et les femmes enceintes doivent être particulièrement protégés.

menu