8.7

Les accidents de radiothérapie

Des erreurs de positionnement et de dosage ont déjà été commises en radiothérapie en France et dans le monde. Les CONTRÔLES doivent être réguliers et le RETOUR D’EXPÉRIENCE pris en compte.

Une échelle de classement

L’échelle ASN-SFRO permet de mesurer la gravité des évènements en radiothérapie : erreur de positionnement du patient, erreur de dose…

Les trois rayonnements

Accident d’Épinal 2004/2005

Entre mai 2004 et août 2005 au centre hospitalier Jean Monnet d’Épinal (Vosges), 24 patients traités pour un cancer de la prostate ont reçu une dose trop importante à cause d’une mauvaise utilisation du logiciel de planification du traitement. Certains sont décédés des suites de cette surexposition. Il est apparu lors de l’enquête que d’autres dysfonctionnements ont causé la surexposition de 5 000 patients.

accident d’Épinal
Aujourd’hui en France du 13/10/2006

Accident de Toulouse 2006/2007

Entre avril 2006 et avril 2007, des erreurs d’étalonnage de l’appareil de radiochirurgie du CHU de Toulouse ont entraîné la surexposition de 145 patients. Certains ont subi des complications neurologiques sévères à la suite de l’accident.

coupure de presse

Les enseignements du passé

À la suite des accidents graves d’Épinal et de Toulouse, les pouvoirs publics ont pris des mesures drastiques :

mascotte

Les rayonnements ionisants restent dangereux, même lorsqu’ils sont utilisés pour soigner. Des accidents graves ont eu lieu dont on a tiré les leçons. Il faut rester vigilant !

menu