content

En quoi consiste un scénario d’accident ?


Si un réacteur nucléaire perdait totalement l’eau des circuits de refroidissement, le cœur du réacteur non refroidi pourrait fondre à haute température, relâchant les produits de fission sous forme de gaz ou de particules dans le bâtiment du réacteur.

Ensuite, si le bâtiment perdait son étanchéité, les produits de fission radioactifs pourraient être émis dans l’environnement, formant un panache de particules emportées par le vent.

Pour protéger les populations d’une telle situation, une organisation de crise, dirigée par le préfet, a été définie. Des exercices réguliers l’améliorent sur la base d’un éventail de scénarios. Ils sont imaginés par l’IRSN qui dispose de modélisations pour tous les modèles de réacteur. Cet institut devra être capable de donner les délais avant la fonte du cœur et le rejet des produits de fission dans l’environnement. Ce pronostic d’anticipation serait affiné en permanence grâce au suivi de l’évolution des paramètres et des mesures effectuées dans l’environnement.

Les scénarios envisagés sont constamment réactualisés, pour prendre en compte l’évolution des risques qui peuvent survenir dans le fonctionnement d’un réacteur et pour parfaire l’organisation des services de l’état, des collectivités et des personnes concernées.