SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Collaboration scientifique

L’IRSN partenaire de recherche de l’AECL sur les faibles doses de tritium

24/07/2012


 

L’IRSN et l’AECL (Atomic Energy of Canada Limited) mènent ensemble un programme expérimental de recherche sur les effets sanitaires potentiels d’une exposition chronique à de faibles doses de tritium. L’intérêt commun des deux organismes est de pouvoir répondre aux enjeux pour la société que constitue le relargage de ce radionucléide par les centrales de nouvelle génération.

 

L’accord de collaboration, d’une durée de quatre ans, a été signé en juin 2011 et vise donc à acquérir de nouvelles connaissances scientifiques sur ce radioélément présent autour des centrales nucléaires ou d’installations telles qu’ITER. Les premières expériences de contamination visant à étudier les effets du tritium, se sont déroulées avec succès au Canada, en mars et en juillet de cette année. L’IRSN apporte ses ressources et ses connaissances scientifiques en matière d’analyses radiotoxicologiques (biochimie, histologie, expression génique) sur différents types de tissus biologiques (compétences du LRTOX) ainsi que ses capacités d’études des dommages subis par l’ADN (aberrations chromosomiques, cassures) (compétences du LDB). De son côté, l’AECL possède les infrastructures nécessaires à des contaminations de tritium pendant plusieurs mois sur des souris et à l’étude des biocinétiques et bioaccumulations du tritium dans le cas de contaminations chroniques. Le programme devrait s’achever fin 2014.