SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Programme de recherche

Lancement du projet européen Cesam

07/02/2013


Le 1er avril 2013, le projet Cesam (Code for European Severe Accident Management) sera lancé dans le cadre du 7e PCRD de la Commission Européenne. Coordonné par la GRS - homologue allemand de l’IRSN -  avec un support important apporté par l’IRSN, ce projet qui implique 16 autres instituts dont 15 européens va durer quatre ans. Il vise à faire évoluer le logiciel Astec afin qu’il soit mieux adapté à une utilisation pour l’analyse de gestions d’accidents de fusion du cœur et pour l’aide à la prise de décision en cas de crise, ceci dans la ligne des enseignements tirés de l’accident de Fukushima. Astec est un système de simulation des accidents de fusion du cœur de réacteurs nucléaires de générations II et III, développé par l’IRSN et son homologue allemand la GRS à des fins d’analyse de sûreté. Des jeux de données seront établis pour les principaux types de réacteurs européens (réacteurs à eau sous pression, réacteurs à eau bouillante, Candu). Le projet permettra aussi d’interfacer Astec à des outils d’évaluation des conséquences de l’accident sur l’environnement et de développer une méthodologie pour remonter aux scénarios possibles de relâchement de radioactivité à partir des mesures effectuées lors d’un accident, faisant ainsi d’Astec un outil d’aide à la décision en situation de crise. Concernant le logiciel Astec, rappelons qu’un autre projet européen piloté par l’IRSN, Jasmin (Joint Advanced Severe accident Modelling and Integration for Na-cooled fast neutron reactors), a été lancé en décembre 2011 et vise à étendre la validité du logiciel Astec aux réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium (RNR-Na).