SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Publications

30 années de recherche sur les accidents graves dans les réacteurs nucléaires

09/12/2013


 

L’IRSN publie un nouvel ouvrage intitulé Les accidents de fusion du cœur des réacteurs nucléaires de puissance. États des connaissances dans la Collection sciences et techniques. Il compile l’une des sommes de connaissances les plus complètes jamais réalisées sur la phénoménologie des accidents graves, en synthétisant 30 ans de recherches et d’études expérimentales réalisées au plan mondial. Il tire en outre les leçons des accidents de Three Mile Island et de Tchernobyl, pour la prévention et la réduction des conséquences de tels accidents. Il intègre ainsi les résultats d’expérimentations qui ont contribué à renforcer la sûreté des réacteurs nucléaires de puissance.


Depuis plus de 30 ans, l’IRSN (anciennement IPSN) contribue très  activement à améliorer la compréhension des accidents de fusion de cœur des réacteurs nucléaires de puissance. L’Institut a notamment lancé et conduit le programme international Phébus-PF de 1993 à 2012. Mené dans le cadre d’un consortium international, il avait pour objectif principal de réduire l’incertitude relative à l’évaluation des rejets radioactifs en cas d’accident de fusion de cœur affectant un réacteur à eau légère et d’accroître les capacités d’expertise et de gestion des conséquences de ce type d’accident. L’ouvrage fait un panorama des résultats obtenus grâce aux différents programmes de recherche menés, de la progression de la fusion du cœur dans la cuve du réacteur au relâchement des produits de fission en dehors de la cuve, du comportement des matériaux en fusion (corium) après la défaillance de la cuve et des produits de fission dans l’enceinte de confinement en passant notamment par l’étude de l’interaction entre le corium et le béton du radier de l’enceinte (ICB). Cet ensemble de résultats contribue au développement du système logiciel ASTEC, aujourd’hui logiciel de référence européen, que l’IRSN développe en collaboration avec son homologue allemand GRS. Il a pour objet de simuler l’ensemble des phénomènes qui interviendraient au cours d’un accident de fusion de cœur d’un réacteur à eau sous pression (REP) jusqu’à l’éventuel rejet de produits radioactifs. Enfin, l’IRSN coordonne le réseau de recherche européen impliqué dans la recherche sur les accidents graves.


L’ouvrage publié par l’IRSN est disponible en intégralité et gratuitement sur le site internet, au format PDF via ce lien : www.irsn.fr/accident-grave ou directement dans la Collection sciences et techniques, rubrique La recherche.