SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Thèses en cours

Analyse socio-historique de choix controversés en matière de dispositions de sûreté sur les INB françaises

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Laboratoire d'accueil : ​Laboratoire des sciences humaines et sociales (LSHS)

Date de début de thèse : octobre 2015

Nom du doctorant : Ismail Goumri


​Descriptif du sujet

Les accidents nucléaires ont largement remis en cause les principes de la sûreté
nucléaire, notamment en montrant que l’hypothèse d’un accident grave est plausible.

L’objectif de cette thèse est de retracer la trajectoire d’un objet particulier, le corium,
dans les processus scientifiques de connaissances et d’expertise, de la formalisation
du problème scientifique aux solutions techniques proposées. Le corium se forme
lors d’un accident nucléaire grave avec fusion du coeur. Ce magma est le produit de la
fusion et de l’oxydation du combustible qui se combine avec les éléments qu’il rencontre (barres de contrôle, éléments internes de la cuve, acier de la cuve, béton du radier…). Cet objet dont l’évolution est imprévisible et empreint d’incertitudes mobilise de nombreux questionnements posés par les "Sciences Studies" autour des incertitudes, de l’imprévisibilité ou de la matérialité de l’activité scientifique.

Le travail de thèse s’articule autour de deux axes principaux :
  • il s’agit d’examiner dans un premier temps la constitution d’un corpus de connaissances autour de cet objet en mettant en évidence les débats et questionnements qui subsistent toujours aujourd’hui, notamment s’agissant de sa modélisation ;
  • il s’agit dans un second temps de s’intéresser à la manière dont ces connaissances et incertitudes sont mobilisées dans le cadre de l’expertise et du processus pratique de prise de décision, particulièrement au travers des moments de "dialogue technique".