SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Expérimentation, modélisation et simulation de l’impact de gouttes d’eau sur le gainage gonflé des assemblages d’un cœur de REP en situation d’APRP


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Franck Lelong a soutenu sa thèse de doctorat spécialité : mécanique et énergétique, le 4 octobre 2010 à l’Université Henri Poincaré – Nancy 1.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés > accident de perte de réfrigérant primaire (APRP), impact de gouttes, méthode inverse, modélisation, simulation

Unité de recherche > IRSN/DPAM/SEMCA/LEMAR

Auteurs > LELONG Franck

Date de publication > 04/10/2010

Résumé

Au cours d’un transitoire d’accident de perte de réfrigérant primaire (APRP), la vaporisation de l’eau dans la cuve d’un réacteur nucléaire conduit à l’assèchement et à l’augmentation de la température des crayons de combustible, à leur gonflement thermomécanique et à la rupture des gaines de ces crayons remplies de matériaux combustibles fragmentés. Ce gonflement peut être à l’origine d’un bouchage significatif d’une partie du coeur et compromettre ainsi son refroidissement lors de la phase de renoyage où l’eau injectée via les systèmes de sécurité pénètre dans le bas du coeur. Lors de cette phase de renoyage, la vaporisation importante de l’eau produit un fort débit de vapeur qui arrache et entraîne des gouttelettes dans les zones bouchées. L’enjeu de cette thèse est d’évaluer les capacités de refroidissement des crayons ballonnés par l’impact des gouttes d’eau.
Pour ce faire, une étude expérimentale est réalisée au Lemta de Nancy, afin de mesurer le flux de refroidissement d’un train de gouttes impactant une paroi chaude. L’influence des caractéristiques dynamiques des gouttes sur le flux échangé entre la goutte et la paroi est expérimentalement étudiée. Ces essais ont permis la réalisation d’une base de donnée permettant de valider un modèle de flux goutte/paroi Ce modèle d’échange goutte/paroi est réalisé à partir d’une modélisation des paramètres clefs gouvernant l’échange, à savoir, le diamètre d’étalement de la goutte sur la paroi, l’épaisseur de la couche de vapeur créée sous la goutte et le temps de séjour de la goutte sur la paroi.
Ce modèle, validé expérimentalement, est intégré dans le code Neptune_CFD dans le but de réaliser des simulations de refroidissement d’un assemblage de crayon, en phase de renoyage, en prenant en compte l’effet des gouttes impactantes.