SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Modifications du fonctionnement du système nerveux entèrique suite à une exposition aux rayonnements ionisants


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Anna Ropenga a soutenu sa thèse 29 septembre 2003

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LRTE

Auteurs >

Date de publication > 29/09/2003

Résumé

Des dysfonctionnements digestifs peuvent apparaître suite à une irradiation de la zone abdominale. L’étiologie et les mécanismes des phénomènes impliqués restent à établir, mais ils pourraient inclure, surtout à long terme des modifications du fonctionnement du système nerveux entérique. Un de ses neuromédiateurs, la 5-Hydroxytryptamine (5-HT ou sérotonine) est aussi localisé le long du tractus digestif dans les cellules entérochromaffines.

 

L’objectif de ce travail effectué dans le côlon distal de rat, a été de suivre entre 3 jours et 3 mois après une irradiation hémi-corporelle (10 Gy rayons X), les modifications de la concentration de 5-HT, de l’expression de ses différents récepteurs ainsi que son effet sur les mouvements d’électrolytes.

 

Nous avons démontré 3 jours après irradiation une diminution du nombre de cellules épithéliales et de l’expression du transporteur de la 5-HT. Par contre, une augmentation de l’expression des récepteurs 5-HT1A et 5-HT2A a été observée. Parallèlement, la réponse sécrétoire à la 5-HT ou à la stimulation neuronale, est diminuée avec toutefois une augmentation de la part prise par le récepteur de type 3. A 7 jours le nombre de cellules totales dans une crypte est augmenté et les récepteurs 5-HT2A et 5-HT3 interviennent de façon plus importante dans la réponse sécrétoire. L’irradiation augmente la contenu tissulaire en 5-HT entre 28 et 43 jours après l’irradiation. Celle-ci est liée à une augmentation du nombre de cellules entérochromaffines à 28 jours. A ce temps, une diminution de l’importance du récepteur 5-HT2A dans la réponse sécrétoire intervient.

En conclusion, notre recherche a mis en évidence, pour la première fois, une expression différentielle des récepteurs à la 5-HT dans la muqueuse et les couches musculaires du côlon distal. De plus, l’irradiation modifie l’expression de certains récepteurs et leur importance dans la réponse sécrétoire au cours du temps. D’autre part, l’irradiation altère l’équilibre cellulaire épithélial.