SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

 Propositions de thèses 2017

 Influence des communautés microbiennes sur la mobilité de l'uranium en conditions réductrices : expérimentations de laboratoire versus terrain


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :




D​isciplines : biologie, médecine, santé - Environnement

Lieux de thèse : Nancy (Université de Lorraine, UMR 7360 CNRS)

Date de début : octobre 2017



Compétences recherchées

  • Masters préconisés : biogéochimie, sciences de la Terre, environnement, écologie Microbienne, chimie 
  • Compétences souhaitées en microbiologie, écologie microbienne, sciences de la Terre, environnement, chimie de l'environnement



Sujet de thèse


Ce sujet de thèse vise à étudier l'influence des communautés microbiennes sur le piégeage de l'uranium dans les environnements de surface. Ces travaux de recherche vont comprendre l'étude des conditions favorables à ce piégeage en utilisant des souches bactériennes modèles et autochtones prélevées sur un site. Ces études vont nécessiter la réalisation d'expérimentations de laboratoire en conditions contrôlées sous atmosphère inerte et également l'utilisation de méthodes de caractérisation des formes chimiques de l'uranium dans la phase solide.



Laboratoire IRSN impliqué

​​ Laboratoire d'étude des transferts en sub-surface (LT2S)

Contact