SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Programmes de recherche

Le programme PRISME 2

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​Dernière mise à jour en juin 2017

Le  programme international PRISME 2 s'est déroulé de juillet 2011 à novembre 2016, sous les auspices de l'OCDE, pour étudier des thématiques incendie qui n'avaient pas pu être abordées lors du premier programme expérimental PRISME, comme la propagation de fumées entre locaux superposés, la propagation d'un incendie entre chemins de câbles ou encore les performances de systèmes d'aspersion.

 

Ce programme PRISME 2 comprend quatre campagnes d'essais menées dans l'installation Diva.



Objectifs et déroulement

 

Campagne d’essais n° 1 : La propagation verticale de fumées (VSP)

 

Cette campagne – VSP pour Vertical Smoke Propagation - étudie la propagation verticale des fumées à travers une ouverture horizontale entre deux locaux superposés et mécaniquement ventilés. Il s’agit notamment d’analyser et de comprendre le rôle et l’importance relative de la convection naturelle induite par les écarts de température au sein du milieu gazeux et de la convection forcée induite par la ventilation.

 

Elle comprend quatre essais (voir figures ci-dessous) :

  • le premier essai (VSP_1), dit de référence, est réalisé le local inférieur seul, avec un foyer centré et un débit de ventilation fixé ;
  • le second essai (VSP_2) est réalisé avec le même foyer et le même débit de ventilation que pour l’essai de référence, mais une communication avec le local supérieur est ouverte juste au-dessus du foyer et l’extraction des fumées s’effectue cette fois-ci par le local supérieur ;
  • le troisième essai (VSP_3) diffère du précédent par un positionnement décentré du foyer et par le fait qu’une extraction des fumées et une admission de gaz  frais sont mises en œuvre dans chacun des deux locaux ;
  • le dernier essai (VSP_4) est identique au précédent excepté le fait qu’il n’y a cette fois-ci plus d’extraction de fumées dans le local inférieur.
  •  
     
    © IRSN
     
     

Campagne d’essais n° 2 : la propagation d’un incendie par les chemins de câbles (CFS)

     
    Cette campagne – CFS pour Cable Fire Spreading – étudie la propagation d’un incendie entre plusieurs chemins de câbles superposés et d’une armoire électrique vers des chemins de câbles passant au-dessus, ainsi que la propagation des fumées du local feu vers un local adjacent.

    Elle comprend deux séries d’essais (voir figure ci-dessous) :
  • les essais CFS_1 à CFS_4 concernent la propagation de l’incendie entre cinq chemins de câbles superposés, ils prévoient de tester trois types de câbles et deux niveaux de ventilation ;
  • les essais CFS_5 à CFS_7 étudient la propagation de l’incendie à partir d’une  armoire électrique ouverte vers trois chemins de câbles situés au-dessus ; pour ces essais, un troisième local sera mis en jeu pour étudier spécialement les effets de pression sur une porte coupe-feu (connectant un troisième local au local adjacent au local feu).
  •  
     
    © IRSN

    Ces essais sont représentatifs de scénarii d’incendies dans les installations nucléaires, initiés par exemple par un défaut électrique dans un tableau de contrôle ou une armoire électrique.
     
     

Campagne d’essais n° 3 : l’extinction d’incendie par aspersion (FES)


    La campagne d’essais – FES pour Fire Extinction System – a pour but d’évaluer les performances de systèmes d’extinction d’incendie par aspersion d’eau. Dans quatre à six essais (FES_1 à FES_6), l’efficacité (refroidissement du milieu ambiant, extinction du foyer) de deux ou trois types de buses d’aspersion industrielles sera évaluée pour deux débits d’eau, dans des conditions représentatives d’incendie en milieu confiné et ventilé.
     
     

Campagne d’essais n° 4 et essais complémentaires


La dernière campagne d’essais s'appuie sur trois à cinq essais d’incendies à réaliser dans des conditions restant à définir en regard des résultats des trois premières campagnes d’essais. Elle pourrait impliquer l’ensemble des cinq locaux de l’installation DIVA. 16 expériences en support à ces quatre campagnes ont été prévues pour caractériser les matériaux combustibles (propriétés physico-chimiques, comportement au feu) mis en œuvre et permettre une analyse approfondie des essais PRISME 2.

Caractéristiques

Programme réalisé sous l'égide de l'OCDE, l'IRSN étant l'operating agent.

 

Dates : juillet 2011-juillet 2016

Financement : 7 millions d'euros

 

Partenaires :

Belgique

AVN

Tractebel


Finlande

VTT

STUK

 

Allemagne

GRS

iBMB

 

France

IRSN

EDF

DGA

 

Canada

AECL


Japon

JNES


Suède

 SKI

Ringhals AB

 

Espagne

CSN


Royaume-Uni

HSE

Résultats d'essais en accès libre

Les résultats de deux essais sont accessibles : l’essai PRS-DI-D1 de la campagne PRISME Source et l’essai PRS-D3 de la campagne PRISME Door

 

PRISME Source : PRS-DI-D1
Cet essai met en œuvre une nappe de 0,4 m² de TPH (tetrapropylène hydrogéné) dans un local de 120 m3, ventilé avec un taux de renouvellement de 4,7 h-1 (560 m3/h). Les bouches de soufflage et d’extraction sont situés en partie supérieure du local.

 

PRISME Door : PRS-D3
Cet essai met en œuvre une nappe de 0,4 m² de TPH (tetr propylène hydrogéné) dans un local de 120 m3 connecté à un local adjacent via une porte ouverte. Chaque local est ventilé avec un taux de renouvellement de 4,7 h-1 (560 m3/h). Les bouches de soufflage et d’extraction sont situés en partie supérieure du local. Des cibles, constituées de tiges en PVC, ont été placés dans le local adjacent.

Plus d'informations