SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Installations expérimentales

L'installation Pearl

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :


 

Dernière mise à jour en octobre 2015

​L'installation Pearl est dédiée aux essais de renoyage de lit de débris.


 

L'installation

 

Installation-Pearl-1-FR.jpgElle comprend un réservoir d’eau qui peut être chauffée, deux lignes d’injection d’eau, une section d’essai en quartz (hauteur 2,66 m, diamètre 540 mm) dans laquelle est placé le lit de débris instrumenté, une ligne d’évacuation de la vapeur d’eau et une

vanne permettant la régulation de la pression.

  
Le lit de débris est constitué de billes métalliques (masse totale d’environ 500 kg) chauffées par induction. L’installation comprend également un générateur de vapeur assurant une atmosphère de vapeur dans le lit de débris avant la phase de renoyage (injection d’eau).   

  

La section d’essai est placée dans une enceinte de 20 m3 permettant de monter jusqu’à une pression de 10 bar. Elle est dotée d’une instrumentation pour mesurer les températures et les pertes de pressions au sein du lit de débris, le débit d’eau injecté, le débit de vapeur généré et la pression du système.


 

Les paramètres d'étude

 

L’installation PEARL permet d’étudier les effets :

  • Installation-Pearl-2.jpgdu débit d’eau d’injection (2 à 50 m/h),

 

  • de la pression du système (1 à 10 bar),
  • de la température initiale du lit de débris (400 à 900 °C),
  • de la sous-saturation de l’eau injectée (-80 à 0 °C),
  • du dépôt de puissance résiduelle (0 à 300 W/kg),

sur le renoyage d’un lit de débris constitué de billes de taille identique (lit homogène) avec la présence de billes plus grosses en quartz non chauffées (bypass) ou encore d’un lit de débris hétérogène.

  
Cette installation, est utilisée pour la réalisation des campagnes expérimentales prévues dans le cadre du programme PROGRES proposé pour étudier la mitigation de la progression du corium en cuve.

     

Images : installation Pearl ©‎ IRSN


 

 Résumé en vidéo