SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Etude de cohorte en milieu professionnel : utilisation des fiches de nuisances et de la mémoire collective afin de reconstituer des expositions multiples


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Hélène JEJATI-BAYSSON, Dominique LAURIER, Margot TIRMARCHE, Jean-Michel GIRAUD Revue de Médecine du Travail, tome XXV, n° 1, 1998, p. 51

Résumé

Dans le cadre d'un suivi épidémiologique des travailleurs du département de métallurgie du Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), les expositions professionnelles individuelles ont été évaluées par recoupement de deux sources d'informations : les fiches de nuisances issues des dossiers médicaux d'une part, la colalboration des anciens du département d'autre part. Ces deux méthodes ont permis d'obtenir une bonne précision de la reconstitution annuelle des expositions professionnelles de chaque individu et de compenser ainsi la faible puissance de l'étude. Néanmoins, ce recueil d'informations est lourd et il est difficile à envisager pour des études où les effectifs seraient beaucoup plus importants.