SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Bilan des données relatives à l'exposition médicale à l'exposition médicale en France en 2003.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Pascale Scanff, Jean Donadieu, Jean-Luc Rehel, Philippe Pirard, Bernard Aubert, Journées françaises de radiologie 2004, CNIT Paris La Défense, 2-6/10/2004.

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > exposition médicale, radioprotection, rayonnements ionisants

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SER/UEM

Auteurs > AUBERT Bernard, REHEL Jean-Luc, SCANFF Pascale

Date de publication > 02/10/2004

Résumé

Objectifs L’évolution de la réglementation sur la radioprotection des personnes exposées aux rayonnements ionisants pour raisons médicales (décret 2003-270) et l’absence de données françaises sur les expositions médicales dans les synthèses internationales (rapport UNSCEAR 2000) font apparaître l’urgence de mieux connaître l’exposition médicale aux rayonnements ionisants en France. Matériels et méthodes Cette connaissance procède de deux étapes majeures : la connaissance du nombre et du type des actes et l’estimation de la dose moyenne par acte. Une première approche a été réalisée en établissant un bilan des données disponibles sur ces deux items, en identifiant les sources de données potentielles et en analysant leur pertinence. Résultats L’enquête nationale réalisée par la CNAM-TS pour la mise en place de la nouvelle nomenclature CCAM et les valeurs obtenues lors de la campagne de mesures dosimétriques (2001-2003) en radiologie semblent, à ce jour, les sources de données les plus pertinentes pour appréhender, respectivement, les effectifs d’actes et les doses associées. Cette première approche constitue la base d’un travail plus important indispensable pour disposer de données plus représentatives des pratiques. Conclusions Aussi, l’IRSN et l’InVs ont-ils jugé utile d’associer leurs efforts pour constituer, dans une logique d’expertise publique, un observatoire des expositions médicales aux rayonnements ionisants pour lequel l’aide des sociétés savantes sera tout à fait déterminante.

Plus d'informations