SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Effect of U and 137Cs chronic contamination on dopamine and serotonin metabolism in the central nervous system of the rat


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

P. Houpert, P. Lestaevel, C. Amourette, B. Dhieux, C. Bussy, and F. Paquet
Can. J. Physiol. Pharmacol. 82: 161-166 (2004)

Résumé

Depuis l’accident de Tchernobyl, le principal problème auquel sera confrontée la population de l’ex-URSS dans les 50 à 70 ans à venir est une contamination chronique par des radionucléides. L’une des rares expérimentations menées dans ce domaine a montré que le métabolisme des neurotransmetteurs était perturbé dans le système nerveux central du rat après un mois d’alimentation à base d’avoine contaminée par du éium 137Cs. Notre expérimentation a pour objectif d’étudier les effets de l’U appauvri ou du césium 137Cs sur les métabolismes de deux neurotransmetteurs dans différentes structures cérébrales chez le rat. La sérotonine et la dopamine ont été choisies car leur métabolisme est perturbé après une irradiation externe, même à faibles doses. La dopamine, la sérotonine et certains de leurs catabolites ont été dosés par HPLC couplée à un détecteur électrochimique dans cinq structures cérébrales chez des rats contaminés pendant un mois par l’eau de boisson (40 mg U·L-1 ou 6.5 Bq 137Cs·mL-1). Dans les cinq structures étudiées (striatum, hippocampe, cortex cérébral, thalamus et cervelet), aucune différence significative n’a été mise en évidence entre les rats témoins et les rats contaminés. Ces résultats ne concordent pas avec ceux décrits précédemment par d’autres chercheurs