SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Influence de la vitesse de filtration sur le colmatage en milieu gazeux d'un médium filtrant plan par des aérosols solides.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

P. Merlin, S. Artous, J.C Laborde, V. M Mocho, 16ème congrès français sur les aérosols, 6 et 7/12/2000, Paris.

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > ventilation et filtration, aérosols-physique, colmatage, filtration

Unité de recherche > IRSN/DSU/SERAC/LECEV

Auteurs > [et al.], ARTOUS Sébastien, LABORDE Jean-Claude, MOCHO Victor

Date de publication > 06/12/2000

Résumé

La communication proposée par la Société FILTRAUTO et l'Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire a pour objet de présenter des résultats concernant l'influence de la vitesse de filtration sur le colmatage d'un médium filtrant, à base de fibres de cellulose, utilisé dans les filtres à air automobiles, et de comparer ces résultats à ceux d'un médium filtrant à base de fibres de verre ; ces deux média sont de moyenne efficacité. Le principal résultat obtenu est que, pour une masse d'aérosols déposés donnée, le rapport DP/DPo augmente lorsque la vitesse de filtration diminue (DP et DPo sont respectivement la perte de charge du filtre colmaté et la perte de charge initiale), dans le cas du médium à base de fibres de cellulose ; par contre, ce rapport est indépendant de la vitesse de filtration pour le médium à base de fibres de verre. A partir des données expérimentales acquises, une corrélation permettant de calculer la compacité du gâteau formé à la surface du filtre est proposée, en fonction de la vitesse v de l'air et du diamètre aérodynamique médian massique damm des aérosols. Ce travail a été réalisé avec la collaboration de la Société FILTRAUTO.