SharePoint
Aide
 

La radioécologie

La radioécologie des eaux continentales

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Les eaux douces, qui reçoivent les rejets liquides radioactifs des installations nucléaires et des laboratoires (centres de recherche, hôpitaux), constituent un ensemble d'écosystèmes étudié en radioécologie.

Les laboratoires de recherches en radioécologie en France

 

Transferts des radionucléides

On observe les mêmes phénomènes de concentration de radionucléides que dans l’écosystème marin. Mais les facteurs de concentration dans les organismes vivants diffèrent entre eau douce et eau salée.

La présence de métaux lourds (zinc, plomb…) dans les cours d’eau modifie aussi l'intensité de fixation des radionucléides.

Les bioindicateurs utilisés sont les mollusques comme la palourde asiatique et la moule zébrée, très abondantes, ainsi que les mousses aquatiques.

La radioactivité d'un organisme vivant est le résultat d'un bilan entre la contamination et la décontamination. La contamination se fait par l'eau et la nourriture. La décontamination est due à la désintégration physique des radionucléides et à leur élimination biologique. 

Ecosystème aquatique

Des expériences de laboratoire sont indispensables pour comprendre les mécanismes de transfert. On peut y évaluer l'importance de chaque paramètre : type et forme chimique du radionucléide, mélange de polluants (radioactifs ou non), température et pH de l'eau, etc.

Page 1 de 234