SharePoint
Aide

Crise

La crise nucléaire au Japon

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Introduction

Vendredi 11 mars 2011, à 14 h 46 heure locale (6 h 46 en France), un séisme de magnitude 8,9 se produit à 80 km à l’est de l’île de Honshu au Japon, entraînant la perte de l’alimentation électrique de la centrale de Fukushima Daiichi. Les réacteurs se mettent à l’arrêt et les générateurs électriques de secours prennent le relais.

Mais le séisme a généré un tsunami : 55 minutes plus tard, des vagues de 14 mètres atteignent la côte et débordent les murets de protection de la centrale. Les générateurs électriques de secours sont noyés et les prises d’eau refroidissant le réacteur sont endommagées.

Cette partie de notre dossier revient sur l'accident et ses répercusssions, et sur la mobilisation de l'IRSN durant la crise.

A  noter :

Vous pouvez retrouver les principaux articles de ce dossier dans le numéro 12 de Repères, le magazine d'information de l'IRSN, paru en janvier 2012.