SharePoint
Aide

Recherche sur les accidents de fusion de cœur

La Recherche sur les accidents de fusion de cœur à l’IRSN

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Introduction

La pertinence et l’indépendance de l’expertise de l'IRSN en matière de sûreté des installations nucléaires reposent sur le niveau de compétence technique et scientifique de ses experts et sur la qualité des connaissances scientifiques auxquelles ils ont accès. Cette capacité se développe notamment à travers les programmes de recherche que conduit l’Institut dans ses propres laboratoires ou ceux de ses partenaires. Les principaux enjeux de cette recherche sont la prévention des accidents et, dans une logique de défense en profondeur, la limitation de leurs conséquences. 

Les programmes de recherche sont réalisés pour l’essentiel selon un triptyque associant expérimentation, modélisation et études, s’appuyant sur des travaux de recherche amont réalisés en collaboration avec des partenaires de recherche « académique », pour approfondir la compréhension des phénomènes élémentaires. Les trois principaux produits de cette recherche sont : des connaissances nouvelles, des chaînes de calcul maitrisées et des compétences scientifiques. Il s’agit de recherches finalisées, conduites en veillant à leur excellence scientifique attestée par des évaluations indépendantes (AERES, Conseil scientifique). Elles sont le plus souvent menées en s’appuyant sur de larges collaborations nationales et internationales et l’Institut dispose dans plusieurs domaines d’une image de leader international incontesté en termes de recherche en sûreté. Les moyens consacrés par l’Institut à ces recherches sont de l’ordre de 90 M€ par an, dont plus de 10 M€ pour les accidents de fusion de cœur.

Les connaissances ainsi acquises et les modèles développés au cours des vingt dernières années ont permis à l'Institut d’informer de manière pertinente les pouvoirs publics et le public sur les évènements qui se déroulaient dans la centrale de Fukushima.

(Dernière mise à jour : Mars 2013)