SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Etude des termes sources et des transferts de la radioactivité d’origine médicale dans le réseau d’assainissement de la ville de Toulouse
Date de publication : 09/10/2009


L'IRSN a mené une étude en 2004 à Toulouse, à la demande de la Compagnie Générale des Eaux (exploitant de l’usine de dépollution de Ginestous). Cette étude a été fondée sur l’utilisation du dispositif Téléhydro fixe installé à Ginestous depuis 2002, complété d’une sonde mobile qui a été placée en différents points du réseau d’assainissement de l’agglomération, en particulier les points de rejet des établissements de médecine nucléaire.

Les résultats de cette étude ont montré que l’iode 131, présent dans les eaux usées, et dans une moindre proportion en rivière, provient des selles des patients hospitalisés pour des thérapies anticancéreuses.

 

> Plus d'information : Lire la note d'information.

 

En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances