SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l’IRSN concernant la sûreté des tubes des générateurs de vapeur de la centrale de Bugey 3
Date de publication :16/06/2010

 
Le 5 mars 2010, en réponse à une demande de l’ASN, l’IRSN a transmis son avis sur la sûreté des tubes des générateurs de vapeur de la centrale de Bugey 3.


En effet, en 2009, les faisceaux tubulaires des générateurs de vapeur de Bugey 3 ont fait l’objet, à l’occasion de l’arrêt de la tranche pour rechargement, de contrôles réalisés dans le cadre du programme de maintenance préventive qui leur est applicable. Lors de ces contrôles, une fissure d’orientation circonférentielle a été détectée au niveau d’une plaque entretoise en position basse dans le générateur de vapeur numéro 1.

 

C’est la première fois qu’une fissure présentant cette orientation est détectée dans cette localisation. Une telle fissure est susceptible de progresser au cours du fonctionnement du réacteur et de conduire à une rupture du tube sous l'effet de la pression avec rejet d’eau du circuit primaire dans l’environnement.

 

L’existence d’une telle fissure, difficile à détecter, a conduit EDF à mettre en œuvre un programme de contrôles et d’expertises complémentaires ; plusieurs fissures d'orientation circonférentielle ont alors été détectées dans des zones de corrosion intergranulaire profonde dans d’autres tubes des générateurs de vapeur. L'IRSN considère que ces contrôles et ces expertises complémentaires ont permis à EDF d'avoir une bonne appréciation de l’endommagement des faisceaux tubulaires des générateurs de vapeur de Bugey 3.


L'IRSN a par ailleurs examiné l’adéquation des propositions qu’EDF a transmises en janvier 2010, concernant le traitement de ces dégradations, compte tenu des objectifs de tenue et d’étanchéité affectés aux tubes des générateurs de vapeur.

 

Dans son avis du 5 mars 2010, l’IRSN a conclu que la mise en œuvre de ces propositions permettrait d’exclure le risque de rupture complète d’un tube au cours du fonctionnement, de courte durée, envisagé par EDF jusqu'au remplacement des générateurs de vapeur, prévu de longue date pour septembre 2010. Par contre, l'IRSN a émis des réserves quant au maintien de l’étanchéité jusqu’à ce remplacement d’un certain nombre de tubes en service présentant des défauts. A cet égard, l'IRSN a recommandé le bouchage de ces tubes avant le redémarrage de Bugey 3.


Sur la base de l’avis de l’IRSN et d’un rapport de la division de l’ASN compétente en matière d’appareils à pression, le groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires a notamment recommandé lors de sa réunion du 19 avril 2010, qu’EDF procède au bouchage des tubes précités et réalise une épreuve hydraulique du faisceau tubulaire du générateur de vapeur numéro 1 de Bugey 3 avant le redémarrage du réacteur.


Cette recommandation du groupe permanent d’experts a amené EDF à faire part, le 5 mai 2010, de sa décision d’anticiper le remplacement des trois générateurs de vapeur du réacteur Bugey 3. L'ASN a pris position le 4 juin 2010.

  

En direct sur twitter
14/12/2017 - 11:30 @IRSNFrance RT @anccli: Séminaire sur instruction Dossier Option Sûreté du projet Cigéo : bcq de questions sur aspects sanitaires, faibles doses... Ça…
13/12/2017 - 11:47 @IRSNFrance RT @asiatimesonline: A nuclear-emergency drill will be held by the Hong Kong government next week https://t.co/4MjD03BakG
13/12/2017 - 11:02 @IRSNFrance 2/2 Dialogue technique Déchets. JC Niel DG @IRSNFrance :"les différentes facettes du sujet qui nous réunit sont: l… https://t.co/CJS5y0UEKW
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances