SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Synthèse du rapport de l’IRSN sur l’organisation et les moyens humains et techniques prévus par EDF pour la conduite du réacteur Flamanville 3 (EPR-FA3)
Date de publication :13/04/2016


L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a sollicité l’avis du Groupe permanent d’experts pour les réacteurs (GPR) sur l’organisation et les moyens humains et techniques prévus par EDF pour la conduite du réacteur EPR de Flamanville . L’IRSN a présenté les conclusions de son expertise à la réunion du GPR qui s’est tenue le 18 juin 2015.

 

Les activités de conduite sont essentielles pour maintenir une centrale nucléaire dans le domaine autorisé en fonctionnement normal et ramener celle-ci dans un état sûr en situation incidentelle ou accidentelle. Il est donc important que l’organisation de l’équipe de conduite et les moyens mis à sa disposition lui permettent de mener les activités correspondantes dans le respect des exigences de sûreté.

 

L’examen par l’IRSN des moyens de conduite de l’EPR s’est essentiellement basé sur les documents relatifs à la démarche de prise en compte des facteurs humains dans la conception des moyens de conduite de l’EPR, les bilans établis par l’équipe d’évaluation à la suite des essais des trois campagnes précitées ainsi que sur le bilan de la prise en compte, par EDF, des recommandations formulées. En outre, l’IRSN a assisté à une partie des essais sur simulateur afin d’apprécier le réalisme des essais et la méthodologie mise en œuvre pour le recueil de données.

 

Les trois critères d’évaluation principaux utilisés par l’IRSN pour effectuer son analyse des résultats des campagnes d’essais réalisées par EDF et fonder ses conclusions sont les suivants :

  • la représentation individuelle et collective de la situation par l’équipe de conduite ; 
  • la charge de travail ; 
  • la coordination entre les membres l’équipe de conduite.

 

A l’issue de son analyse et sur la base des engagements pris par EDF, l’IRSN considère que l’organisation et les moyens de conduite retenus par EDF sont globalement satisfaisants. L’IRSN considère que la quatrième campagne d’essais prévue par EDF revêt une importance particulière pour valider, avant la mise en service de l’installation, l’adéquation de l’organisation et des moyens de conduite aux activités de conduite de l’installation.

 

Par ailleurs, l’IRSN estime que les observations sur site prévues par EDF pendant la phase de démarrage, puis lors du premier cycle de vie du combustible et du premier arrêt de tranche, permettront de confirmer la pertinence de l’organisation et le caractère satisfaisant des moyens de conduite.

 

En direct sur twitter
17/10/2017 - 11:02 @suretenucleaire Avis IRSN sur prorogation d’agrément du modèle de colis CEGEBOX GAM 80-120 chargé d’une source d’iridium 192 https://t.co/WIzC4HTAHB
17/10/2017 - 11:00 @suretenucleaire Avis IRSN sur améliorations des systèmes EMEM, CEFE et CBF-C2 utilisés pour le transport interne à @AREVAlaHague https://t.co/3CoA6jIx1z
17/10/2017 - 10:58 @suretenucleaire Avis IRSN sur modification temporaire du chapitre III des RGE pour travaux du réacteur 2 @EDFCattenom https://t.co/8DFVwKq9u0
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances