SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Collaborations scientifiques

MELODI, une structure de gouvernance de la recherche sur les faibles doses

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

MELODI (Multidisciplinary European Low Dose Initiative) est une structure associative rassemblant les principaux acteurs européens de la recherche sur les risques liés aux faibles doses de rayonnements ionisants. Créée en 2009 et actuellement présidée par Jacques Repussard, Directeur général de l’IRSN, MELODI rassemble 19 membres. Son objectif principal est d’aider à la structuration et à la mutualisation des moyens dédiés aux recherches effectuées sur cette thématique au niveau européen.

 

 

Les faibles doses : des recherches nécessaires


Le développement des actes médicaux qui utilisent les rayonnements ionisants rend la question de l’effet sanitaire des faibles doses de plus en plus importante. Bien qu’à de faibles niveaux de dose d’irradiation, aucun effet sur la santé n’ait été observé au cours de la très grande majorité des études épidémiologiques (c’est-à-dire qu’aucune différence statistiquement significative n’a pu être mise en évidence entre les groupes exposés et les groupes non exposés), l’absence d’effets décelables ne permet pas d’exclure l’existence d’un risque. Pour permettre une gestion simple du risque et dans une logique de prudence, les commissions internationales se sont basées, pour établir les normes, sur une extrapolation des effets observés à fortes doses. Cette extrapolation, appelée « relation linéaire sans seuil », est fondée sur une relation de proportionnalité entre le risque et les doses reçues.

 
La création de MELODI répond à cette préoccupation croissante de l’ensemble de la société et du public d’une part, de la communauté scientifique et des organismes de recherche internationaux d’autre part. Compte tenu de la complexité des mécanismes biologiques en jeu, il est fondamental d’établir une alliance de longue durée qui combine les ressources scientifiques disponibles à une échelle européenne et même mondiale, avec une approche multidisciplinaire. Cinq états européens (la Finlande avec le STUK, la France avec l’IRSN et le CEA, l’Allemagne avec le BfS, l’Italie avec l’ISS et l’Angleterre avec la Health Protection Agency) associés à la Communauté européenne ont créé en 2008 un groupe de réflexion, le HLEG (High level expert group on european low dose risk research), qui a ensuite identifié des axes de recherches prioritaires (voir ci-dessous SRA) et préconisé que cette recherche soit gouvernée par une structure associant les différentes parties prenantes européennes dans le ce domaine : MELODI. Cette structure de gouvernance transnationale européenne se compose en 2012 de 19 organismes nationaux dont l’IRSN en France et un bureau de quatre membres présidé par Jacques Repussard pour la période 2010-2013.

 

 

Rôle, objectifs et fonctionnement


MELODI a pour rôle principal d’intégrer les programmes de recherches nationaux dans une stratégie globale de recherche sur les faibles doses, c’est-à-dire de structurer la mise en commun à l’échelle européenne des moyens financiers, des outils de travail, des infrastructures, des équipes et des compétences de recherches. Cette stratégie de recherche est détaillée dans un agenda stratégique de recherches (SRA).


Les objectifs de MELODI sont :

  • d’identifier les priorités de recherches sur les faibles doses,
  • de mutualiser les programmes de recherches des organismes ,
  • d’harmoniser les méthodologies de recherches,
  • d’assurer le financement à long terme des recherches sur les faibles doses par une mutualisation des moyens,
  • de disposer d’une vue d’ensemble sur les investissements réalisés dans les infrastructures, la gestion des connaissances, la formation, l’enseignement,
  • d’assurer l’interface entre toutes les parties prenantes (utilisateurs finaux des recherches, communauté scientifique…),
  • d’exercer une veille quant à l’émergence de nouveaux besoins,
  • de s’assurer de la mise en œuvre efficace des collaborations entre programmes européens de recherche et programmes extérieurs à l’Union Européenne.
  •  

Chaque année, une conférence internationale est organisée par l’association MELODI. A cette occasion, sont présentées aux participants les récentes avancées de la recherche sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants et les principales évolutions envisagées pour le SRA. Afin de s’assurer d’une participation aussi active que possible des scientifiques, des groupes de réflexion sont invités à travailler au cours de cette conférence sur des sujets thématiques spécifiques et d’en présenter leurs conclusions à l’issue de la conférence.


MELODI s’appuie sur le réseau d’excellence DoReMi (Low dose research towards multidisciplinary integration), lancé en 2010 en tant que structure opérationnelle de MELODI.

 

 

L’Agenda stratégique de recherches (SRA)


L’association MELODI a mis en place en octobre 2011 un agenda stratégique de recherches (SRA) qui priorise sur vingt ans les recherches sur les faibles doses de rayonnements ionisants, dans toutes les disciplines en Europe. Cet agenda est structuré selon les six thématiques-clefs identifiées par le HLEG :

  • la forme de la relation dose-effet,
  • la variabilité individuelle,
  • les effets non-cancérogènes des rayonnements,
  • la sensibilité tissulaire au cancer,
  • les risques liés aux expositions internes
  • la qualité des rayonnements.

 

La stratégie de recherche choisie est globale et tient compte des multiples relations qui existent entre les problématiques et les objectifs de recherche. Il s’agit notamment d’intégrer les études mécanistiques, de modélisation à toutes les échelles, d’épidémiologie, de dosimétrie mais aussi de concilier les récents constats en radiobiologie (ex : les effets non-ciblés) et plus généralement en biologie (ex : la biologie des systèmes, etc.) ainsi que d’utiliser les techniques d’investigation les plus récentes (ex : la biologie des traceurs, l’analyse des traces, la micro-dosimétrie).


Le SRA est amené à être modifié régulièrement selon l’évolution des réflexions menées par MELODI et les résultats de recherches, ainsi que grâce aux réflexions du réseau d’excellence DoReMi sur les moyens de recherches et sur la genèse de nouveaux projets de multinationaux et interdisciplinaires. Une partie du SRA est d’ailleurs mise en œuvre à moyen terme par DoReMi qui, sur les thématiques de recherche, a constitué un planning sur six ans, l’agenda transitionnel de recherche (TRA).


Sites internet

Partenaires

Laboratoires IRSN impliqués

Le réseau d'excellence DoReMi

Informations complémentaires

Contact