SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

L'organisation de la recherche

Activités du Conseil scientifique

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Le Conseil scientifique en 2011


Lors de la séance plénière du 18 mai 2011, une présentation de la crise de Fukushima ainsi que les enseignements tirés de l’évaluation de l’IRSN par l’Aeres ont été communiqués au Conseil scientifique. Par ailleurs, la commission ad hoc a présenté son avis sur les études épidémiologiques menées par l’IRSN. Une présentation de la stratégie de R&D de l’IRSN en prévision de l’extension de la durée d’exploitation des réacteurs (vieillissement et mitigation) a également été mise à l’ordre du jour. De plus, une journée scientifique sur la façon d’appréhender en matière d’expertise les évènements à faibles probabilités (éléments naturels extrêmes, EPS, risque de rupture de cuve,…) a été organisée. Elle s’est tenue le 7 décembre 2011 et donnera lieu à une synthèse des discussions. En 2011, le Conseil scientifique a décidé d’engager une évaluation de la R&D sur les accidents graves. Il prévoit d’engager en 2012 deux évaluations, l’une sur la R&D en dosimétrie et l’autre sur la R&D en dispersion atmosphérique en champ local.

 

La séance plénière du 8 décembre 2011 a permis la présentation au Conseil scientifique de la réorganisation des unités opérationnelles de l’IRSN. Un point a été présenté au Conseil scientifique sur les suites de l’accident de Fukushima (état local de la situation, évaluations complémentaires de sûreté, impact sur la R&D de l’IRSN). Les commissions ad hoc du conseil scientifique ont présenté leur avis sur les logiciels critiques et sur la stratégie de surveillance de l’environnement telle que développée par l’IRSN. Un retour sur la journée scientifique dédiée à la prise en compte des évènements rares aux conséquences potentiellement graves a été présenté au Conseil scientifique.

 


Le Conseil scientifique en 2010


Lors de la séance plénière du 20 mai 2010, la commission ad hoc du conseil scientifique a présenté son avis sur les programmes de R&D de l’IRSN sur le risque aux écosystèmes. Le Conseil scientifique a décidé d’engager une évaluation des logiciels critiques ainsi qu’une évaluation des études épidémiologiques menées par l’IRSN.

 

La séance plénière du 18 novembre 2010 a permis la présentation finalisée du rapport sur les méthodes d’évaluation des risques aux écosystèmes, d’une cartographie des évaluations du Conseil scientifique et du compte-rendu de l’Aeres sur les unités de recherche de l’IRSN. Le Conseil scientifique a adopté les propositions de cadrage des évaluations des logiciels critiques ainsi que des études épidémiologiques de l’IRSN.

 

 

Le Conseil scientifique en 2009

 

Lors de la séance plénière du 28 mai 2009, la commission ad hoc du conseil scientifique a présenté son avis sur les programmes de R&D de l’IRSN sur le vieillissement des installations nucléaires.

La séance plénière du 19 novembre permettra notamment d’intégrer les membres du Conseil nouvellement nommés et de suivre les travaux en cours dans les commissions d’évaluations (sujets évalués : Méthodes d’évaluation des risques aux écosystèmes, Stratégie générale de surveillance de l’environnement).

 
Le Conseil scientifique en 2008

 

2008 a vu l’aboutissement de deux évaluations lancées par le Conseil et la poursuite des réflexions lancées l'année précédente. La première des évaluations, intitulée "Recherches en radiopathologie et thérapie des personnes irradiées", avait pour objet les activités de recherche du Laboratoire de radiopathologie et du Laboratoire de thérapie cellulaire et de radioprotection accidentelle (à présent fusionnés dans le Laboratoire de radiopathologie et de thérapie expérimentale - LRTE). Une version définitive du rapport a été adoptée lors de la session plénière du 13 novembre 2008. Le rapport de la deuxième de ces évaluations, qui concernait la « Place des essais globaux dans la simulation des accidents de réacteur », a été examiné et validé lors de la séance plénière de mai 2008.

 


Le Conseil scientifique en 2007

  

2007 a été une année de transition pour le conseil scientifique de l’IRSN, avec le renouvellement de plusieurs de ses membres et la mise en place d’une Direction scientifique au sein de l’Institut.

Au-delà des activités récurrentes du Conseil, cette période a été mise à profit pour lancer un programme d’évaluations ciblées. Elle a aussi été l'occasion d'entreprendre un certain nombre de réflexions stratégiques dans un contexte marqué par la mise en place, au sein de l’Institut, du Plan à moyen et long termes (PMLT) et par une actualité particulièrement riche dans les domaines de l’environnement et du nucléaire (Grenelle de l'Environnement, projets de réacteurs de nouvelle génération, ITER).

 
Le Conseil scientifique de 2004 à 2006

 

Le Conseil scientifique s’est approprié progressivement l’ensemble de ses missions consistant à porter un regard extérieur autonome sur les activités et les programmes scientifiques et techniques de l’IRSN, à apprécier la qualité et la pertinence des résultats obtenus et enfin à formuler les avis qu’on attend de lui.

Durant l’année 2006, le Conseil a finalisé deux évaluations :
Une première était consacrée aux travaux de l’IRSN visant à reconstituer les retombées en France de l’accident de Tchernobyl, dont l'avis a été publié le 27 mars 2006.


La seconde était consacrée aux études et recherches effectuées par l’Institut sur le stockage profond des déchets radioactifs, dont l'avis a été publié le 9 novembre 2006.

 

 Avis du 9 novembre 2006 du Conseil Scientifique de l'IRSN sur la compétence et les outils de l’IRSN pour l’expertise du stockage des déchets en couche géologique profonde