SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Synthèse des résultats des mesures de radioactivité en France : Bulletin d’information n°11 du 4 avril 2011 à 18h

 04/04/2011

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

Depuis la détection d’iode 131 le 24 mars au sommet du Puy de Dôme, les résultats de mesures obtenus par l’IRSN ou transmis par les exploitants jusqu’à ce jour confirment une présence généralisée de traces d’iode 131 en France dans l’air, les végétaux et le lait, en relation avec les rejets radioactifs dans l’air de l’accident de Fukushima (voir synthèses n°4 à 10).

 

Les concentrations en radionucléides artificiels mesurées en France dans les différents milieux surveillés sont très faibles :

  • entre quelques dixièmes de millibecquerels et quelques millibecquerels (mBq/m3) d’iode 131 par mètre cube d’air ;
  • au maximum quelques becquerels par kilogramme (Bq/kg) d’herbe ou de végétaux ;
  • au maximum quelques becquerels par litre (Bq/L) dans l’eau de pluie ou dans le lait.

 

Les activités mesurées pour les autres radionucléides imputables à l’accident de Fukushima (césium 134, césium 137, tellure 132,…) sont la plupart du temps inférieures aux limites de détection des appareils utilisés.


Ces niveaux de concentration en radionucléides artificiels mesurées en France dans les différents milieux surveillés sont conformes aux prévisions de l’IRSN (voir note sur l’impact à très grande distance des rejets radioactifs provoqués par l’accident de Fukushima). Ils sont très faibles et ne présentent aucun danger environnemental ou sanitaire, même en cas de persistance dans la durée.
 

Télécharger le Bulletin d’information n°11 du 4 avril 2011 à 18h (document PDF) 

 

 

A noter :

  • A compter de ce jour, la synthèse de la surveillance environnementale de l'IRSN devient bi-hebdomadaire avec un bulletin en début de semaine et un bulletin en fin de semaine.
  • L'ensemble des résultats de la surveillance spécifique du territoire français (métropole et DROM-COM) effectuée par l’IRSN dans le cadre du suivi de l’impact à très longue distance des rejets radioactifs de l’accident de Fukushima est désormais disponible dans l’outil cartographique "Criter - Crise au Japon". Ce site est mis à jour en permanence en fonction des nouveaux résultats acquis.
    Consultez le site "Criter - Crise au Japon"

 

En direct sur twitter
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Contaminations cutanées aux radionucléides : Cevidra, le premier traitement d'urgence mis au point dans les laborat… https://t.co/hrswXAEVYV
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Skin contamination by radionuclides: Cevidra has marketed #Calixarene the first emergency treatment developed in an… https://t.co/h8ruxobNUY
18/09/2018 - 16:45 @IRSNFrance The main fields of this agreement are #radiation protection and health effects, #nuclear safety of reactors in ope… https://t.co/QgWBjP1kSg
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances