SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Avis illustré et commenté sur l'événement "Mise sous vide incontrôlée du circuit primaire lors de sa vidange" survenu le 8 octobre 2019 sur le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Golfech

 28/07/2021

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

L’IRSN a expertisé les conditions de survenue de l’événement « mise sous vide incontrôlée du circuit primaire lors de sa vidange », ayant eu lieu le 8 octobre 2019 sur la tranche n° 2 de​ la centrale nucléaire de Golfech. 


​Cet événement, classé par l’ASN comme incident de niveau 2 sur l’échelle INES en raison de ses conséquences importantes pour la sûreté, a fait l’objet d’une analyse approfondie de la part de l’IRSN. Celle-ci met en évidence que la mise en dépression du circuit primaire, lors de sa vidange dans le cadre d’un arrêt du réacteur ​pour rechargement du combustible, résulte d’une succession d’anomalies. 

Simulation-Golfech2.png
Simulation sur le simulateur Sofia de l’incident de GOLFECH 2

L’incident, détecté tardivement par l’exploitant, ne se caractérise en effet pas uniquement par une erreur de lignage. De nombreux facteurs à l’origine de l’événement sont apparus fortement imbriqués. Ces facteurs ont fragilisé plusieurs lignes de défense techniques, humaines et organisationnelles, amenant les équipes de conduite en poste le 8 octobre 2019 à vidanger le circuit primaire principal sans prendre pleinement la mesure des enjeux de sûreté associés à la situation rencontrée, en l’absence notamment de l’ensemble des informations utiles. Cette situation aurait pu mettre en cause le refroidissement du combustible dans le réacteur.

De telles successions d’anomalies constituent potentiellement des causes d’accidents. Il est important d’en tirer les enseignements.

À l’issue de l’analyse approfondie de l’IRSN, EDF et le CNPE de Golfech se sont engagés à mettre en place de nombreuses actions de natures technique et organisationnelle, visant à fiabiliser la conduite du transitoire sensible de vidange du circuit primaire. Malgré ces nombreux engagements, l’IRSN a formulé des recommandations afin qu’EDF renforce également les interfaces entre ses services centraux et les CNPE, et son référentiel de conduite des transitoires sensibles. 

L'IRSN propose une version illustrée et commentée de son avis 2021-00086 du 27 mai 2021 « EDF – REP – Analyse approfondie de l’événement survenu le 8 octobre 2019 sur le réacteur n° 2 de Golfech – Mise sous vide incontrôlée du circuit primaire lors de sa vidange ».
​Sur le même sujet :


Avis et rapports
Avis aux autorités 16/09/2021 Nouveaux avis de l'IRSN à l'ASN d'Août 2021
Avis aux autorités 01/09/2021 Avis de l'IRSN à l'ASN de Août 2021
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
21/09/2021 - 17:20 @radioprotection RT @IRSNFrance: Grossesse et exposition aux rayonnements ionisants : quels sont les dangers, que dit la réglementation ? Une fiche informa…
21/09/2021 - 17:16 @IRSNFrance Grossesse et exposition aux rayonnements ionisants : quels sont les dangers, que dit la réglementation ? Une fiche… https://t.co/izd2O7brwn
21/09/2021 - 11:39 @IRSNFrance Le constat radiologique environnemental de la région #Normandie et #HautsdeFrance vient de paraître ! Il actualise… https://t.co/oIiGn3va67
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances