SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Suivre les chantiers


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​​​​​​​La biodiversité du territoire prise en compte dans le projet national de construction du bâtiment à Cadarache


France-Relance-Cadarache.png

Cliquer sur l'image pour l'agrandir (nouvelle fenêtre)


Réalisation d’études écologiques en amont des programmes de construction

Depuis les années 1970, on essaie autant et dès que possible de protéger les espèces et les milieux naturels menacés. De nos jours, on tente d’évaluer globalement la richesse du vivant en prenant en compte toutes les formes de vie y compris les espèces dites banales et les habitats qui les accueillent afin de permettre la conservation et le développement des populations de ces espèces.

Ainsi, avant tout lancement de projet immobilier, les directives sont d’étudier le contexte écologique dans lequel on va construire et intégrer les nouveaux bâtiments.

​Le futur bâtiment ne fait pas exception à la règle et une prospection des habitats environnants a été engagée en ce sens à Cadarache.

Parmi les actions préalables à la construction du bâtiment, le diagnostic écologique cartographie la faune et la flore présentes sur le site. Il prend en compte les différents aspects rythmant la vie sauvage : variation de température sur 24h, activités diurne et nocturne, effet des saisons…. et établit différents inventaires faunistique et floristique avec une jauge d’impact de préservation gradués de faible à haut enjeu. Une série de campagnes complémentaires, prenant place de jour comme de nuit, a été initiée en 2019 et se poursuit actuellement.

Cette prise en compte de la biodiversité s’inscrit également dans la dynamique RSE engagée depuis 2019 par l’Institut dont l’un des axes repose sur des engagements environnementaux et une démarche Biodiversité et entreprise en cours de déploiement sur les sites. Les connaissances acquises lors de ces études permettront également d’enrichir les projets menées dans le cadre de cette feuille de route RSE.

Pour plus d’informations , contactez-n​ous ICI >>​

Dialogue compétitif, trois groupements d’entreprises restent en lice pour la construction du futur bâtiment de Cadarache

En mai une première étape vient d’être franchie dans le processus de consultation, en vue de l’attribution du Marché Public Global de Performance (MPGP) qui conduira à la construction du bâtiment de Cadarache, avec la désignation par le jury du projet de trois candidats admis à participer au dialogue compétitif.

France-Relance-3-candidats-Cad.jpg 

Le processus de consultation
Sous la forme d’un dialogue compétitif pour la notification du futur Marché Public Global de Performance, il comporte 2 étapes de sélection, d’abord des groupements appelés à soumettre une offre puis du projet lauréat. Ces 2 étapes de sélection sont réalisées par le même jury, créé à cet effet.

​Ce jury est composé de neuf membres : 5 représentants de l’IRSN (le directeur général, la secrétaire générale, le directeur du site de Cadarache, deux représentants des pôles opérationnels du site), auxquels se joignent le directeur du centre CEA de Cadarache et trois personnalités extérieures représentants les compétences particulières des métiers de l’architecture et de la maîtrise d’œuvre.

Sélection des candidatures et lancement du dialogue compétitif

Le jury s’est ainsi réuni une première fois le 6 mai pour examiner les six candidatures reçues en réponse à la publication de l’avis d’appel à candidatures, préalable au lancement du dialogue compétitif en vue de la conclusion du MPGP. Ces candidatures ont été examinées au regard de la combinaison de trois critères :
  • Les capacités techniques et professionnelles du candidat ;
  • La pertinence et l’adéquation des références qu’il a présentées ;
  • Ses capacités financières et économiques. 

A l’issue de la présentation des analyses des candidatures par la commission technique, le jury a pu délibérer et établir un classement des candidatures, validé par l’IRSN. Ainsi, conformément au règlement de consultation, les candidats classés de la 1ère à la 3ème place ont été sélectionnés et invités à participer au dialogue compétitif lancé le mardi 11 mai.

Le dialogue compétitif prévoit la remise d’une proposition initiale suivie d’une phase de dialogue entre chaque groupement et l’équipe projet, qui se déroulera au cours du mois de juillet. La remise des offres finales est planifiée en octobre, avec la réunion du jury pour la sélection du lauréat, à la fin du mois d’octobre. 

Pour plus d’informations , contactez-n​ous ICI >>​

Rencontre sur le terrain avec les trois groupements d’entreprises candidates à la construction du futur bâtiment de Cadarache

Depuis la sélection, en mai dernier, des trois groupements retenus pour proposer un projet de construction du futur bâtiment de Cadarache, les échanges avec eux sont nombreux et donnent notamment lieu à des rencontres sur site.

France-Relance-Cad-0721.jpg
Zone d’implantation du futur bâtiment

Ainsi le 8 juin, chaque groupement a envoyé une équipe représentative des différents métiers nécessaires à l’élaboration de leur projet pour prendre connaissance de la parcelle destinée à la construction. Tour à tour, les trois groupements ont été reçus par l’équipe projet de l’IRSN, pour une courte présentation en salle suivie d’une reconnaissance de terrain. Cette approche concrète de la zone d’implantation du bâtiment leur a permis de mieux en appréhender les atouts et les contraintes, et de commencer à y inscrire leur projet.

Elle a contribué à nourrir les offres initiales que les groupements ont remises le 2 juillet, et qui ont été présentées aux représentants des futurs occupants et de la DLSSCT, entre le 6 et le 8 juillet. L’analyse de ces offres par la commission technique de l’IRSN a conduit à une nouvelle rencontre avec chacun des groupements. Ces « journées de dialogue » ont eu lieu sur le site de Cadarache du 20 au 22 juillet, pendant lesquelles chaque groupement a été reçu individuellement sur une journée entière. 

Lors de ces rencontres, chaque offre a fait l’objet d’un échange critique, entre la commission de dialogue et les groupements, ce qui a permis d’améliorer la compréhension des projets remis et d’optimiser l’élaboration des offres finales. 

Le prochain rendez-vous est fixé au mois d’octobre pour la remise des offres finales.

Pour plus d’informations , contactez-n​ous ICI >>​


​​