SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Offres de post-doctorat

Offre de post-doctorat sur les processus de corrosion et l'évolution microstructurale des matériaux poreux

13/06/2022


Le Laboratoire d'étude et de recherche sur les transferts et les interactions dans les sous-sols (LETIS) recrute un post-doctorant pour un contrat d'une durée de 18 mois, à Fontenay-aux-Roses. Sur le sujet «Impact of temperature on corrosion processes and porous material microstructural evolution: carbon steel/cementitious materials interfaces experimental characterization ».


Ce projet post-doctoral s'inscrit dans le cadre des programmes de recherche dédiés à l'évaluation de la sûreté à long terme du centre de stockage en couche géologique profonde des déchets radioactifs. Plus précisément, cette étude concerne l'impact de la température sur les processus de corrosion qui peuvent avoir lieu à l'interface entre l'acier au carbone et les matériaux cimentaires. Cette interface est une question clé dans le concept de cellule de stockage des déchets de haute activité (DHA) vitrifiés dans des formations sédimentaires argileuses pour les programmes nationaux belge, néerlandais et français.


Le travail proposé dans le cadre de ce stage post-doctoral consiste principalement à travailler sur la préparation et la caractérisation d'échantillons d'interfaces solides acier carbone/matériaux cimentaires collectés lors des expériences in situ BACUCE qui ont été lancées dans le cadre du " programme commun européen pour la gestion des déchets radioactifs " (projet EURAD).


Une partie importante du travail proposé sera liée au sous-échantillonnage de l'interface et à leur caractérisation microstructurale. La morphologie et la composition chimique des produits de corrosion formés à l'interface acier au carbone/matériaux cimentaires seront étudiées à l'aide :

  • de la microscopie électronique à balayage (MEB) couplée à la spectroscopie dispersive en énergie (EDS),
  • d'analyses par diffraction des rayons X (XRD) et
  • de l'imagerie optique et de la spectroscopie micro-Raman (µRaman) pour identifier les principales voies réactives associées aux précipitations/dissolutions de phases à l'interface ciment/argile.


En parallèle, l'évolution microstructurale des interfaces acier au carbone/matériaux cimentaires sera évaluée par tomographie à rayons X (µ-XCT), notamment pour identifier l'homogénéité de la couche de corrosion de l'acier et pour caractériser le front de diffusion du fer dans le matériau cimentaire. Enfin, le chercheur post-doctoral participera à l'interprétation des données expérimentales obtenues et à la valorisation des résultats associés.
 

Les contrats post-doctoraux permettent à des docteurs récemment diplômés d'approfondir leurs compétences tout en apportant une contribution à la recherche menée par l'IRSN. La procédure de recrutement mise en œuvre par l'IRSN s'apparente à celle des doctorants, en ce sens que des universitaires ou des chercheurs extérieurs à l'IRSN sont invités à évaluer les sujets proposés et les candidats.


Voir la page des offres de post-doctorats