SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
La démarche d’exclusion de rupture - Document du référentiel d’expertise de sûreté
Date de publication : 01/07/2019

 

L’IRSN présente ses préconisations concernant la mise en œuvre d’une démarche d’exclusion de rupture pour la conception de futurs réacteurs à eau sous pression.

 

La démarche d’exclusion de rupture, qui ne doit s’appliquer qu’à un nombre limité de cas, dûment justifiés et associés à un référentiel spécifique, consiste dans son principe à ne pas étudier la rupture d’un récipient ou d’une tuyauterie dans la démonstration de sûreté nucléaire. Elle repose sur des exigences renforcées visant notamment à obtenir une excellente qualité de réalisation des équipements concernés.

 

L’IRSN publie un document qui présente ses préconisations au regard de la mise en œuvre d’une telle démarche sur un réacteur à eau sous pression. Il précise et complète en cela les éléments présentés dans le guide de l’ASN n°22 élaboré conjointement avec l’IRSN et relatif à la conception de ces réacteurs.

 

A la lumière du retour d’expérience du parc de réacteurs électronucléaires, incluant le réacteur EPR de Flamanville, l’IRSN a ainsi établi une liste de conditions essentielles pour que l’exclusion de rupture puisse être envisagée pour la conception de réacteurs futurs. Elles comprennent notamment la justification, dès les premières phases du projet, des gains attendus en termes de sûreté par la mise en œuvre d’une telle démarche.

 

Télécharger le document « La démarche d'exclusion de rupture - Document du référentiel d'expertise de sûreté » (PDF, 734 Ko)

 

 

 

En direct sur twitter
13/12/2019 - 11:11 @IRSNFrance RT @radioprotection: D'après une évaluation de l'impact sanitaire de l’exposition domestique au #radon en France, publiée en 2018 par @sant…
13/12/2019 - 10:04 @radioprotection D'après une évaluation de l'impact sanitaire de l’exposition domestique au #radon en France, publiée en 2018 par… https://t.co/bbkTMlWDU6
12/12/2019 - 21:00 @radioprotection RT @radioprotection: [❓ #Quiz ] Le #radon inhalé augmente le risque de #cancer du poumon. Après le tabac, c’est la deuxième cause de cancer…
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances