SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Traitement des brûlures radiologiques localisées par thérapie cellulaire : Bilan des recherches et perspectives
Date de publication : 07/02/2019

 

Dans le cadre de ses recherches sur la prise en charge médicale et sanitaire des situations d’urgence radiologique et nucléaire, l’IRSN a réalisé un bilan sur le traitement des brûlures radiologiques par thérapie cellulaire.

 

Le traitement chirurgical associé à la greffe de peau a été longtemps considéré comme le traitement de référence des brûlures radiologiques. Le retour d’expérience clinique montre que cette prise en charge est complexe et nécessite pour les cas les plus sévères des actes chirurgicaux répétés et donc des temps d’hospitalisation long et un coût significatif.

 

Les recherches menées par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) en partenariat avec le Service de Santé des Armées (SSA) ont pour objectif la mise en place d’un traitement innovant alliant une chirurgie guidée par la dosimétrie et une thérapie cellulaire, dans l’objectif d’assurer de meilleurs résultats cliniques dans la prise en charge des brûlures.

 

Une validation de cette approche innovante de traitement des brûlures radiologiques par injection de cellules stromales mésenchymateuses (CSM) autologues a été obtenue sur un modèle de petit animal (rongeur) et sur un modèle de gros animal («mini-pig»). Le protocole optimal fait appel à des injections localisées et répétées de CSM. Les modes d’action des CSM issues de la moelle osseuse reposent sur la sécrétion de facteurs modulateurs de l’inflammation, alors que ceux des CSM issues du tissu adipeux met en jeu la capacité de ces cellules à se différencier en cellules endothéliales et à secréter des facteurs nécessaires à la cicatrisation des tissus irradiés.

 

La proximité des équipes de recherche (IRSN), de production des CSM (Centre de Transfusion des Armées, CTSA) et de chirurgiens (Hôpital d’Instruction des Armées, HIA-Percy) a facilité le transfert clinique de cette recherche et l’optimisation des protocoles cliniques. Depuis 2006, neuf patients ont pu bénéficier de ce nouveau traitement sous l’égide de l’AIEA.

 

Ce traitement fait à ce jour l’objet d’une autorisation de l’ANSM en tant que Médicament de Thérapie Innovante produit ponctuellement (MTI-PP). Dans le respect du code de déontologie médicale, un partage des connaissances médicales au bénéfice du patient et pour les progrès des soins de santé a été entrepris ces dernières années, notamment avec les pays d’Amérique latine et d’Amérique du Sud. Cette action menée sous l’égide de l’AIEA contribue à la diffusion de l’excellence médicale et scientifique française dans ce domaine spécifique.

 

Fort de cette réussite, de nouvelles perspectives ont été identifiées sur les bases du retour d’expérience clinique. Elles ciblent à la fois le développement de banques de CSM et de leurs produits dérivés, ainsi que l’investigation de nouveaux champs d’application, en particulier la prise en charge médicale des lésions cutanées combinées et des séquelles des radiothérapies et actes de radiologie interventionnelle.

 

 

Télécharger le rapport IRSN PSE-SANTE/SERAMED/2017-00036 « Traitement des brûlures radiologiques localisées par thérapie cellulaire : Bilan des recherches et perspectives » (PDF, 9,63 Mo)

 

En direct sur twitter
21/02/2019 - 18:11 @IRSNFrance RT @seismolucy: Oona Scotti from @IRSNFrance showing us current actions to improve collaboration between earthquake physics and hazard esti…
21/02/2019 - 17:30 @radioprotection Le calendrier 2019 des formations IRSN est disponible => https://t.co/Kumqatre4D A noter : Pas de formation PCR ini… https://t.co/N5lrEv2bLp
21/02/2019 - 16:18 @IRSNFrance The Singaporean SNRSI delegation, headed by its chairman, Professor Lui Pao Chuen, was welcomed by JC Niel, DG… https://t.co/r8KVlQJK68
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances