9.7

Hier autorisés… aujourd’hui interdits

La radioactivité était utilisée autrefois dans nombre d’objets aujourd’hui INTERDITS. Il vaut mieux s’en séparer, l’Andra les collecte.

produits interdits

La radioactivité pour se régénérer ?

Commercialisées dans les années 20 et 30, ces carafes dans lesquelles on insérait des capsules de sels de radium étaient censées délivrer une eau revigorante. Un grand sportif de golf américain en est mort prématurément.

La radioactivité pour être belle…

Au début des années 30, une crème de beauté au radium et au thorium sort sur le marché. Nommée Tho-Radia, elle promettait d’embellir les femmes en effaçant leurs rides. En 1937, le radium et le thorium sont classés comme substances vénéneuses, mettant fin à l’aventure « miraculeuse » de la marque.

La radioactivité pour mieux voir

Dans les années 20, on utilisait le radium dans les peintures luminescentes de montres, de réveils et d’instruments d’avion, pour une utilisation nocturne. Les femmes qui peignaient dans les usines ces objets ont développé des cancers et des nécroses de la machoire car elles affinaient leur pinceau avec les lèvres.

La radioactivité pour guérir

Les objets au radium à usage médical (ORUMs) étaient très répandus au début du 20e siècle. Aiguilles, sondes, compresses au radium équipaient les bureaux des chirurgiens et des radiologues. Ces objets sont parmi les plus actifs et donc les plus dangereux. Si vous en avez, il faut vous en débarrassser auprès de l’Andra.

POUR PLUS D’INFORMATION SUR LE PROCESSUS DE COLLECTE

https://www.andra.fr/espace-producteurs/prise-en-charge-de-vos-dechets

La radioprotection évolue encore

En situation normale, ni l’un ni l’autre ne présentent de danger pour la santé des personnes. Cependant, ils peuvent présenter des risques s’ils sont déteriorés ou manipulés.

L’INAPARAD : LE SITE OFFICIEL DE L’INVENTAIRE NATIONAL DES PARATONNERRES RADIOACTIFS

http://www.paratonnerres-radioactifs.fr/
mascotte chronomètre
Lorsque l’on a découvert la radioactivité, on pensait qu’elle pouvait rendre plus beau et en meilleure santé. Au siècle dernier, de nombreux objets au radium étaient en vente libre. Aujourd’hui, ils sont interdits.
menu