content

Que veulent dire les unités ?


Becquerel
Une source composée d’isotopes radioactifs est caractérisée par son activité, exprimée en becquerels (Bq) : 1 Bq correspond à une désintégration radioactive par seconde quel que soit le type de rayonnement émis (alpha, béta, gamma ou neutron).

Plus l’activité d’une source est élevée, plus la quantité de rayonnement émis est importante. Au fur et à mesure que les noyaux radioactifs contenus dans une source se transforment, l’activité de la source décroît : la demi-vie, ou période radioactive, est le temps nécessaire pour que l’activité d’une source diminue de moitié.

Gray
Le rayonnement émis par une source radioactive transporte une énergie importante qui est progressivement absorbée par la matière qu’il traverse. Ce transfert d’énergie dans la matière est quantifié par la dose absorbée, exprimée en grays (Gy). Le gray (Gy) est l’unité de dose absorbée. Il correspond à la quantité d’énergie (en joule - J) cédée par les rayonnements ionisants à la matière qu’ils traversent (exprimée en kilogrammes - kg). 1 Gy = 1 J.kg-1.

Sievert
Lorsqu’une personne est exposée au rayonnement émis par une source radioactive, la dose absorbée par les tissus traversés par ce rayonnement peut provoquer des dommages biologiques. En fonction des caractéristiques du rayonnement et de la sensibilité des organes irradiés, le risque de détriment sur la santé est évalué par la dose efficace (corps entier) ou par la dose équivalente à l’organe exposé, toutes deux exprimées en sieverts (Sv).

Le sievert (Sv) est l’unité de dose équivalente reçue par un organe ou un tissu spécifique ainsi que l’unité de dose efficace (corps entier). Ces doses en sievert permettent d’estimer le risque d’apparition d’effets stochastiques (cancers, effets héréditaires) pouvant affecter l’organisme exposé.

Pour répère, la dose efficace individuelle moyenne due à la radioactivité naturelle en France est de 2,4 millisieverts par an.