SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Séisme du 30 octobre 2016 à Norcia (Italie)

 16/11/2016

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

Dimanche 30 octobre 2016, à 7h40 heure locale, un séisme de magnitude importante (6,5 sur l’échelle de Richter) s’est produit à proximité de la ville de Norcia (Ombrie, Italie du centre).

 

Le Bureau d'évaluation des risques sismiques pour la sûreté des installations (BERSSIN) de l’IRSN a rédigé une note d’information sur les caractéristiques de ce séisme.

 

Télécharger la fiche séisme de l'IRSN : Séquence sismique de l’Italie centrale du 30 octobre 2016 (PDF, 720 Ko)


Les caractéristiques de ce séisme sont cohérentes avec l’activité sismique des Apennins. Cette région de l’Italie est reconnue comme étant une zone où l’aléa est élevé.

 

Le séisme du 30 octobre 2016 constitue l’évènement le plus violent de la longue crise sismique qui touche le centre de l’Italie depuis le séisme d’Amatrice le 24 août 2016 (cf. fiche d’information IRSN du 26 août 2016).

 

Son épicentre est localisé à 19 km au nord de celui survenu au mois d’août. Il a été précédé le 26 octobre 2016 par deux séismes de magnitude importantes (Mw 5,4 à 19h10 et et Mw 5,9 à 21h18 heure locale). Au total, ce sont plus de sept cents séismes de magnitude supérieure à 3 qui ont été ressentis au cours des derniers mois.

 

Le séisme du 30 octobre 2016 a été plus fort que le séisme d’Amatrice mais n’a toutefois pas fait de victimes grâce aux évacuations de la population qui ont suivi les séismes du 24 août 2016 et du 26 octobre 2016.


Aucun site nucléaire n’est situé dans la zone dans laquelle des effets significatifs ont été enregistrés.

 

 

Crise sismique des Apennins centraux
Localisation des épicentres du séisme d’Amatrice, des séismes de Mw 5,4 et 5,9 du 26 octobre 2016 et du séisme de Mw 6,5 du 30 octobre 2016 (étoiles blanches).
Les points jaunes et orange indiquent la localisation des autres séismes de magnitude 3,0 qui se sont produits dans la région depuis le 24 août 2016.

 

 

Pour en savoir plus :

 

Consulter notre dossier : Prise en compte du risque sismique pour les sites des installations nucléaires


 

En direct sur twitter
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Contaminations cutanées aux radionucléides : Cevidra, le premier traitement d'urgence mis au point dans les laborat… https://t.co/hrswXAEVYV
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Skin contamination by radionuclides: Cevidra has marketed #Calixarene the first emergency treatment developed in an… https://t.co/h8ruxobNUY
18/09/2018 - 16:45 @IRSNFrance The main fields of this agreement are #radiation protection and health effects, #nuclear safety of reactors in ope… https://t.co/QgWBjP1kSg
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances