SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

 

Le projet « international Pooled Analysis of Uranium Workers » (iPAUW)

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Contexte


Les effets sanitaires d'expositions chroniques à de faibles doses d'uranium demeurent mal caractérisés. Les études épidémiologiques chez les travailleurs du cycle du combustible nucléaire présentent un potentiel majeur pour étudier ces questions. Afin de pouvoir maximiser la puissance statistique pour étudier ces sujets, la réalisation d'études internationales est indispensable.


Objectif


Le projet iPAUW vise à estimer les risques associés aux expositions aux radionucléides à vie longue  (uranium), au radon et aux rayonnements gamma chez les travailleurs de l'uranium.


Description


Les travailleurs de l'uranium de plusieurs pays seront inclus, a minima : France, Royaume-Uni, Allemagne, Etats-unis et Canada, afin de constituer une cohorte de près de 100 000 travailleurs du cycle du combustible nucléaire. Les cohortes incluses couvriront les principales étapes du cycle de l'uranium : traitement du minerai (millers), conversion chimique, enrichissement et fabrication des crayons de combustible. La première étape consistera à étudier les profils de mortalité à chaque étape du cycle, y compris en incluant les cohortes ne disposant pas d'estimations de doses. La seconde étape étudiera les associations entre exposition à l'uranium et mortalité, dans les cohortes pour lesquelles des reconstitutions de dose de bonne qualité auront pu être réalisées.


Résultats


L'IRSN est fortement impliqué dans le développement du protocole. Les premiers résultats descriptifs sont attendus pour 2022.


Financements :

Canadian Nuclear Safety Commission (CNSC)