Incident radiologique à l’usine LME de Trith-Saint-Léger (59) : Absence de marquage de l’environnement à proximité du site

  • Actualité

  • Expertise

  • Crise

  • Environnement

02/11/2021

À la suite de l’incident survenu le 22 octobre 2021 matin dans l’aciérie de la société LME de Trith-Saint-Léger (59), l’IRSN a analysé en laboratoire des échantillons prélevés à proximité du site de l’usine. Ces investigations complémentaires permettent de conclure à l’absence de marquage radiologique de l’environnement.

Vendredi 22 octobre 2021, une valeur inhabituelle de radioactivité a été détectée dans le système de traitement des poussières de l’aciérie de la société LME située à Trith-Saint-Léger puis dans une benne transportant les résidus issus des opérations de fonte.

 

Le personnel de l’usine a été contrôlé par les moyens mobiles de l’IRSN les 24 et 25 octobre 2021, permettant de conclure à l’absence de contamination des personnes.

 

Une suspicion de marquage en césium 137, à la limite de la détection des appareils de mesure, avait été mise en évidence le 25 octobre 2021, à l’extérieur de l’usine. L’IRSN a prélevé une cinquantaine d’échantillons qu’il a analysé dans ses laboratoires, en région parisienne.​

 

Les résultats obtenus permettent de conclure à l’absence de marquage de l’environnement à proximité du site. Cette conclusion est confortée par l’absence de contamination en haut de la cheminée.

 

​Télécharger la note d'information de l'IRSN du 29 octobre 2021 - Incident radiologique à l’usine LME de Trith-Saint-Léger (59)​​